Château de Dornes un remarquable Manoir du village de Dornes

Le Château de Dornes – Manoir de Dornes – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Le Château de Dornes est une magnifique demeure édifiée au XIVe siècle par les Chatel-Perron, le château primitif fut construit sur un plan carré. Il présente une façade de style italien du XVe siècle. Le château de Dornes se trouve au nord-ouest du village de Dornes. Il est bâti sur une plate-forme carrée de 32 à 37 m de côté. Cette plate-forme est entourée de fossés en eau, larges d’une dizaine de mètres. Un pont dormant franchit le fossé sud. Il s’agit d’un bâtiment en L avec deux tours rondes sur la façade. Une troisième tour se trouve à l’angle nord-ouest de la plate-forme. Devant le château, au sud et à l’ouest s’étendait la basse-cour, elle aussi entourée de fossés. Ces derniers sont aujourd’hui comblés.

Le Château de Dornes a été très largement modifié au XVIe siècle. Le Général de division LANNES, futur maréchal Napoléonien et duc de Montebello, marié en secondes noces le 29 fructidor de l’an 1800 en mairie de Dornes, coucha le soir au château. Une tour isolée servait de colombier, il est situé à la limite du duché du Bourbonnais, le château appartient depuis 1866 à la famille de Soultrait. Sont Classés aux Monuments Historiques: le Château, les douves, les communs, le pont dormant, le pigeonnier (cad. A 548, 552, 553): inscription par arrêté du 10 avril 1996. Dès la fin du VIe  siècle, la reine Brunehaut donne la terre du Viry à l’abbaye Saint Andoche d’Autun, elle sera détruite par les Sarrasins à la fin du VIIIe  siècle, l’abbaye est reconstruite en 858. Ce n’est qu’au XIIIe siècle que naît la seigneurie de Dorne, fief vassal de la baronnie de la Ferté Chaudron dépendant des Bourbons. De ce fait, la seigneurie de Dorne appartient à des familles nobles bourbonnaises.

Le 5 juillet 1528, Thierry II Fouet de Dorne, relève le village ravagé par la guerre de Cent ans et fonde la collégiale Saint Julien (une des six collégiales séculières du Nivernais) qui perdurera jusqu’à la Révolution.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Domaine-de-Dornes.jpg
Domaine du Château de Dornes

Les éléments protégés sont le Château, les douves, les communs, le pont dormant, le pigeonnier (cad. A 548, 552, 553) : inscription par arrêté du 10 avril 1996. Propriété d’une personne privée. Fiche Mérimée : PA00112885

Marolles, p. 374
1332 — Hommage rendu au comte de Nevers par Jean dit Chauderon, damoiseau, seigneur de Dorne, pour sa maison de Dorne, à cause de la Ferté-Chauderon.

BNF Coll. Gaignières, VIII, fol. 479 en novembre 1518 – Lettres par lesquelles Madame la duchesse de Boubonnois transporte à Thierry Fouet dit Dorne, sieur dudit lieu et de Rais, conseiller et secrétaire du Roi, tous les devoirs, justice,et juridiction que ladite dame pouvoit avoir en la terre et seigneurie de Dorne et des Roys au païs de Nivernois où ledit Thierry fait édifier une belle place et maison fort.

Marolles, p. 289 en 1534-— Dénombrement par noble seigneur messire Thierry de Dorne, chevalier, seigneur du lieu, de Saint-Parize-en-Viry, Cordeboeuf, et Matfay, baron de Raiz et Chevannes, du chastel et seigneurie de Dorne, qui furent à Guillaume, Guyot, et Jean Chauderon, frères du seigneur-baron de la Ferté-Chauderon; “laquelle maison (de Dorne), fut arse et brûlée par les Anglois, peut y avoir sept vingt ans ou environ, et y sont encore les vestiges et appartenances des édifices et du pont-levis”.Ledit chatel avec ses appartenances, tenu en fief de haute et puissante dame Bouigne de Gransson, dame de Listenois et des baronnies de Montaigu-sur-Billon, Châteldon, Montgilbert, le Breuil, le Donjon, Vitry-sur-Loire, Arc-en- Barrois, la Marche, et la Ferté-Chauderon.

Bibliographie: MORELLET (Napoléon-Joseph), BARRAT (jean-Claude), BUSSIÈRE (Edmond). — Le Nivernois. Album historique et pittoresque, publié par Ms Morellet, Barat, E. Bussière. – Nevers : de l’impr. de N. Duclos, 1838-1840. – 2 vol.

Dornes est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté .

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du monument aux Morts de Dornes.

Découverte de l’église de Dornes – Église Saint Julien.

Bonne Découverte  du Château de Dornes GPS 46.72042, 3.3459

Ce diaporama nécessite JavaScript.