Château de Romenay un remarquable domaine

Château de Romenay – Maison forte de Romenay – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Le Château de Romenay est une ancienne maison forte, qui fut construite au XVIe siècle par le jurisconsulte Guy Coquille (1523-1603). Le château de Romenay est bâti à mi-pente d’une colline qui domine la vallée de l’Andarge.

Deux rus ont leurs sources tout près du château puis coulent d’est en ouest pour rejoindre la rivière. Ce château se trouve sur une plate forme quadrangulaire de 35 m de côté, entourée de fossés larges de 5 à 15 m au sommet.

Trois ponts franchissent ces fossés : l’un à l’ouest, l’autre au sud et le troisième à l’est. Le château proprement dit, est composé d’un corps de bâtiment en L, muni d’une tour au nord.

Une autre tour indépendante, se trouve à l’angle sud-ouest de la plate-forme. Cette tour est un colombier. De l’autre côté du chemin qui mène à ce château, on observe une autre plate-forme partiellement entourée de fossés. Cette plate-forme mesure 40 m de large et 105 m de long. Le fossé existe toujours à l’ouest (il mesure 15 m de large), et au nord où il ne mesure plus que 10 m de large au sommet. Il s’agit de la basse-cour de la maison forte. Ce château fut celui de Guy Coquille qui est peut-être à l’origine des bassins qui entourent le château.

Un magnifique système hydraulique, constitué de plusieurs bassins et canaux entourés de verdure, qui donne au site tout son charme est à observer. L’histoire du château est liée à la mémoire de Guy Coquille, historien du Nivernais et juriste.

Les communs et dépendances ont été édifiés au XVIIe et XVIIIe siècles, ils n’ont pas subi de modifications. A l’intérieur du Château nous pouvons découvrir des fresques de l’École de Padoue, illustrant le faste de l’époque des Ducs de Nevers. Après le décès du jurisconsulte, Romenay passe par alliance dans les mains de diverses familles avant d’échoir en 1811 aux Montrichard. 1969/05/07 : inscrit MH ; 1988/12/22 : inscrit MH ; 2007/05/25 : inscrit MH. Les éléments protégés sont : les douves ;les trois ponts; le bassin de retenue ; l’escalier ; le portail ; les élévations ; la clôture ; la toiture ; les décors intérieurs ; le mur d’enceinte; les dépendances ; les communs. Devant le château un pigeonnier.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Plan-du-domaine-du-chateau-de-Romenay.jpg
Plan du domaine du château de Romenay

Guy Coquille était Seigneur de Romenay, il était très attaché à cette maison forte qu’il appelait sa « Maison des champs »,  l’ humaniste a conservé les douves en eau, et agrandi le château. Une magnifique vue sur un grand canal orienté Nord-Sud, d’une centaine de mètres de longueur sur dix huit mètres de largeur. Au Sud de ce grand canal, une Nymphée avec sa théâtralisation minérale. Un lieu magique dans une propriété privée.

Marolles, p. 241 en 1578 un Hommage rendu au duc de Nevers par Simon Le Bault, écuyer, et Edmée de Chevigny, pour la moitié de Romenay, paroisse d’Aubigny-le-Chétif.

Bibliographie: MORELLET (Napoléon-Joseph), BARRAT (jean-Claude), BUSSIÈRE (Edmond). — Le Nivernois. Album historique et pittoresque, publié par Ms Morellet, Barat, E. Bussière. – Nevers : de l’impr. de N. Duclos, 1838-1840. – 2 vol.

Une très belle propriété privée. Pendant les journées du patrimoine ouverture, le 20 septembre de 9 heures à 12 heures 30 et de 14 heures à 19 heures.

Diennes Aubigny est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne Franche-Comté.

Bonne découverte du Château de Romenay GPS 46.91893, 3.55139

Découverte du lavoir de Dienne Aubigny Les Chaises.

Découverte de l’église de Dienne Aubigny.

Découverte de la tombe en fonte de Diennes Aubigny.

Découverte du pigeonnier de Diennes Aubigny.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.