Château de Ternant une remarquable forteresse nivernaise

Château de Ternant – Forteresse de Ternant – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Le château de Ternant est situé au centre de village, à l’ouest de l’église. Il reste une tour rectangulaire à un étage, percée de croisées, flanquée d’une tour d’escalier semi-exagonale au sud, et d’une tour ronde à archère au nord. Le château a été de nombreuses fois remanié, ce qu’il en reste donne l’aspect d’une grosse maison bourgeoise cossue, flanquée d’une tourelle dont une partie est de construction récente. Les premiers seigneurs de Ternant sont issus de la puissante famille de Digoine. En 1285 Guillaume de Digoine rend hommage au comte de Nevers Louis Ier de Dampierre en 1285 pour « la grande tour de Ternant entre autres lieux ». Il ne reste presque rien de la belle demeure originelle.

Remanié et agrandi au XVe siècle pour sa partie centrale, le château, est le siège d’une baronnie dont la mouvance appartint aux comtes de Nevers puis au roi de France, il devient par la suite une résidence de fermiers, puis une boulangerie avec ses communs et des habitations.

La famille de Digoine construisit le château de Ternant. La grande Tour du château est achevée en 1285 par Guillaume de Digoine, un village médiéval se construit aux alentours, le donjon est profondément remanié au XVe siècle. Le  vieux manoir féodal, avec sa double enceinte et ses remparts, est bien l’ancien château des sires de Ternant avec sa toiture plusieurs fois abaissée, il possède des fenêtres de style renaissance.

La famille de Ternant (ou de la Motte-Ternant) cette famille noble, a joué pendant trois siècles un rôle important en Bourgogne Franche-Comté.

La famille de Digoine remonterait au VIIIe siècle, les seigneurs de Digoine sont mentionnés dès les XIe et XIIe siècles ils font figure de très grands féodaux du nord du Charolais.

Quelques ruines de remparts sont à découvrir dans le bourg, les pierres des anciens remparts ont été utilisées au cours des derniers siècles pour construire les maisons du village de Ternant.

Marolles, p. 274 en 1285 – Guillaume seigneur de Ternant, chevalier, rend foi et hommage au comte de Nevers pour la grande tour de Ternant, les villes de Mulet, Salais, Peregny, Mesuray, Roigny, Yry, et autres. en 1310 – Un hommage rendu au comte de Nevers par Gui seigneur de Ternant, damoiseau, pour Ternant. En 1327 – Un Hommage rendu au comte de Nevers par Guyot de Digoine, sire de Ternant, pour sa maison de Ternant. Marolles, EN 1353 p. 275 – Des Lettres prouvant que Ternant est tenu en fief de Savigny-Poil-Fol par Hugues sire de Ternant. Marolles, p. 187 en 1406 – Un hommage rendu au comte de Nevers par Hugues de Ternant, chevalier, pour les maisons de Ternant et de Limanton. Marolles, p. 191 en 1481- Un hommage rendu au comte de Nevers par Jacques de Grassay, écuyer, frère et procureur de Gilbert et Isabeau de Ternant, sa femme pour Ternant et Limanton. Marolles, p. 200 en 1525 – Un hommage rendu au comte de Nevers par Anne de la Châtre, dame de Ternant et de Dyo, veuve de Jean de Grassay et depuis femme de René du Maz, seigneur de Baisontière pour Ternant.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Plan-du-Chateau-de-Ternant.jpg

Gueneau 1907 – Le 29 décembre 1539 – Un dénombrement de la justice de Ternant, des limites de ladite justice par damoiselle Jeanne de Chastre, dame de Ternant et de diors au duc de Nevers…. et au dedans lesquels fins et limites dessus dites sont situées et assi enclavées la grosse tour dudit Ternant, le châtel, maison-fort, pont-levis, basse-cour, fossés et forteresse dudit lieu ainsi que le tout s’étend et comporte y compris l’église collégiale de Notre-Dame de Ternant fondée et érigée par les seigneurs de Ternant de sept chanoines…

Arch. de Vogué – Gauthier 1969. En 1771 – “La terre et baronnie de Ternant, située dans la proince du Nivernais, relevant de ladite chatellenie de Savigny-Poil-Fol, avec justice haute, moyenne et basse. un vieux château fort avec les cours, puits, basse cour, écuries, grange, pressoir, étables, jardin, colombier à pied garni de pigeons, vieux fossés… dans l’avant cour dudit château est l’église collégiale et paroissiale.

ADN, 1 F 092 En 1791  édition d’un plan du château de Ternant.

Bibliographie: SOULTRAIT (Georges Richard, comte de). — Répertoire archéologique du département de la Nièvre, 1875

Ternant est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté

Bonne découverte du Château de Ternant GPS 46.75029, 3.83777 . Propriété privée.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte des triptyques de Ternant dans l’église Saint-Roch.

Découverte de l’église de Ternant – Église Saint-Roch.

Ce diaporama nécessite JavaScript.