Four à pain de Murlin – Patrimoine vernaculaire de Murlin

Four à pain de Murlin – Patrimoine vernaculaire de Murlin

Le four à pain de Murlin est daté du XIXe siècle, ce four était réservé à un usage collectif, Le four à pain est un four principalement consacré à la cuisson du pain un élément caractéristique de notre patrimoine rural.

L’utilisation du four banal reste obligatoire jusqu’à la Révolution qui confère aux habitants le droit de cuire leur propre pain : le four banal devient communal ou est le plus souvent donné en fermage à des boulangers qui payent tous les ans une redevance aux consuls ou échevins et conservent un droit de fournage.

Sa situation est volontairement isolé des autres bâtiment pour limiter les risques d’incendie, le fournil est de plan rectangulaire, il permettait de stoker le bois a l’abris ainsi que les outils du fournier. Sur le pignon l’entrée semi-circulaire est encore visible, l’abside en brique dans laquelle était cuit le pain a disparue.

Le four à pain, a une très longue histoire. Le principe avec sol et voûte existe depuis plus de 4000 ans. Le pain peut également se cuire selon d’autres méthodes.

Selon son mode de vie et des matériaux dont il disposait, le fournier faisait cuire du pain dans un récipient d’argile sur un feu ouvert, sous une cloche mobile ou dans une construction.

Murlin est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte du Four à pain de Murlin GPS 47.20289, 3.17986

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’église de Murlin – Église Saint-Martin.

Découverte de la Mairie du village de Murlin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.