La Balance de Charrin – Patrimoine vernaculaire

La Balance de Charrin – Patrimoine vernaculaire de Charrin

La Balance de Charrin, est située au carrefour de la rue du Quart et de la rue de Tingeat. Cette balance possède un grand plateau de pesé clos sur toute sa périphérie d’une barrière en métal pour que les animaux ne puissent sortir pendant la pesée. Une activité de plus en plus rare dans nos campagnes. La balance est à l’extérieur de l’enclos elle est protégée par une cabane.

Le régisseur de pesage dans le village, c’est lui qui pèse les produits ou les animaux qui lui sont confiés par les exploitants agricoles ou les particuliers, sur la bascule publique du village. Elle est installée à l’origine « au cœur du village, à la place où se tient le marché ». La plupart des bascules (balances) sont installées au début du XXe siècle.

Les balances existent depuis l’antiquité. La balance nécessitait l’utilisation de poids, elle permet de réglementer le pesage qui est effectué avec le plus grand soin.

Les balances ne sont devenues de véritables instruments de précision qu’au XIXe siècle.

Dans l’Antiquité, ce sont des fonctionnaires qui vérifiaient la justesse de la pesée des négociants et des commerçants, à l’aide d’étalons de mesure. Les premiers étalons sont fabriqués en cuivre ou en bronze, ils ont été réalisés en Asie et en Égypte bien avant l’invention de la monnaie, permettant le troc et les échanges.

La balance est un instrument de mesure basé sur les lois de la mécanique, elle fonctionne en réalisant l’équilibre entre deux forces qui peuvent être de natures différentes, mais dont au moins l’une est un poids. Il existe deux types de balances. Les balances à levier avec lequel on obtient l’équilibre entre les masses (les balances à deux plateaux, les balances romaines), et les balances constituées d’un levier avec lequel on obtient l’équilibre entre les forces, par rapport au point d’appui (les dynamomètres).

La balance de Charrin servait autrefois aux pesées, celles-ci s’effectuaient sur la place du village, les animaux, les céréales, etc. Désormais les balances sont principalement dans les exploitations, les abattoirs, les stabulations.

Les balances existent depuis l’Antiquité. La balance nécessitait l’utilisation de poids, elle permet de réglementer le pesage qui est effectué avec le plus grand soin.

Les balances ne sont devenues de véritables instruments de précision qu’au XIXe siècle. Dans l’Antiquité, les fonctionnaires vérifiaient la justesse de la pesée des négociants et des commerçants à l’aide d’étalons de mesure.

Les premiers étalons, sont fabriqués en cuivre ou en bronze, ils ont été réalisés en Asie et en Égypte bien avant l’invention de la monnaie, permettant le troc et les échanges. La balance est un instrument de mesure basé sur les lois de la mécanique, elle fonctionne en réalisant l’équilibre entre deux forces qui peuvent être de natures différentes, mais dont au moins l’une est un poids.

Il existe deux types de balances. Les balances à levier avec lequel on obtient l’équilibre entre les masses (les balances à deux plateaux, les balances romaines), et les balances constituées d’un levier avec lequel on obtient l’équilibre entre les forces, par rapport au point d’appui. (les dynamomètres).

Bonne découverte de la La Balance de Charrin GPS 46.78806, 3.59822

Charrin est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’église de Charrin – Église Saint Martin.

Découverte du monument aux morts de la commune de Charrin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.