La Maison Forte d’Arcilly – Château d’Arcilly

La Maison forte d’Arcilly – Château d’Arcilly

C’est le siège d’une ancienne seigneurie. Les Frasnay d’Anizy. Comme sa voisine d’Anizy, la petite maison forte d’Arcilly, construite au XIVe siècle, est remaniée au XVe siècle par la famille les Frasnay d’Anizy, elle permettait de défendre la vallée de l’Aron, deux mares attestent de l’existence d’anciennes douves. Elle passa au XVIe siècle aux Guillier, une famille de juristes. Elle sera par la suite intégrée au marquisat de Vandenesse. Ce domaine appartient au comte de La Roche-Aymon.

La maison forte d’Arcilly possède deux tours coiffées de petites toitures en forme de poivrière, de deux belles fenêtres à meneaux sur sa façade sud. Le corps principal de l’édifice est de plan carré, il est couvert de petites tuiles plates en terre cuite de la région. Le corps principal est à deux niveaux, coiffé d’un toit à quatre pentes. Plusieurs petits bâtiments datés du XXe siècle furent accolés aux façades est et ouest. Les intérieurs furent très remaniés, une des cheminées trouve au château de Vandenesse. Sur les tours et le bâtiment sont encore visibles de nombreuses archères et canonnières et un mâchicoulis.

La maison forte comporte un corps principal de plan carré. La façade sud principale est dominée par deux grosses tours circulaires. Des archères canonnières sont encore visibles sur l’ensemble des murs et plusieurs traces d’arrachements des grilles autour des baies rappellent le passé défensif de cette demeure. Des mares rappellent d’anciennes douves.

Elle est située auprès de la départementale 111 dans une prairie et domine la confluence entre le Guignon et l’Aron, à l’entrée de la vaste forêt d’Arcilly. Une propriété privée, pas de visite.

XIVe s. — Elle est bâtie au XIVe siècle mais elle est remaniée dès le siècle suivant par la famille de Frasnay.

Lespinasse 1896
1357, 26 août — Hommage rendu par Hugues de Meurs pour sa maison d’Arcilly, terres, prés, bois, familles serves et leur tènements et autres droits.

Lespinasse 1896
1359, 25 octobre — Hommage rendu par Hugues de Meurs, seigneur d’Arcilly pour sa maison, fossés, pourpris, terres, prés, familles serves, cens et bordelages, en partage avec les seigneurs de Nourry, Gevry et la Verdeur

Arch. de Vandenesse ; Gueneau 1874, p. 558
1437, 2 septembre — Huguenin de Miniers, écuyer, est nommé comme possesseur de la motte d’Arcilly.

XVIe s. — Dès le XVIe siècle, elle est rattachée au fief de Vandenesse.

La Maison Forte d'Arcilly

La Maison Forte d’Arcilly

Arcilly était un important hameau situé sur la voie romaine Saint-Honoré – Anizy – Alluy. De l’ancien hameau peuplé de 40 à 60 habitants au XVIIIe siècle, il ne reste que la petite ferme du “Chêne” sur le chemin d’Anizy. Deux modestes châteaux témoignent de la domination des terres par les seigneurs puis par les notables. Un manoir daté du XVIIIe siècle est présent sur le Hameau d’Arcilly.

Arcilly est un hameau de la commune de Limanton, situé dans la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte des ruines de l’ancienne église de Limanton.

Découverte du château de Limanton – Maison forte de Limanton.

Bonne découverte de La Maison Forte d’Arcilly – Château d’Arcilly GPS 46.943, 3.7637

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.