Le Château de Prunevaux un beau patrimoine

Le Château de Prunevaux – Manoir de Prunevaux – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Le Château de Prunevaux est bâti de plan rectangulaire, il possède un étage, sa toiture est principalement couverte d’ardoises. Cette belle maison se situe dans un parc dessiné par Le Notre, un parc clos de 4 hectares jouxtant un bois d’une trentaine d’hectares.

Le hameau de Prunevaux est situé au sommet d’une petite colline au sud de Nolay, et le long de la route qui mène à Nyon. Le château est situé à l’est du hameau. Le château actuel de Prunevaux date du XIXe siècle. Il est construit au sud du château du XVIIIe visible sur le plan de l’ancien cadastre, lui-même implanté sur un site médiéval dont il ne reste plus rien. Le château XVIIIe siècle est bâtit sur une plate-forme entourée de fossés qui dataient certainement du premier site. Cette plate-forme mesure 65 m de long et 35 de large. Elle était entourée par des fossés en eau larges de 8 m en moyenne. L’entrée se fait par le nord.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Plan-du-domaine-du-chateau-de-Prunevaux.jpg

Le Fief des Prunevaux. Un château daté du XVIIIe siècle (1668), qui est fortement remanié au XIXe siècle. Il fut édifié sur les ruines d’une ancienne maison forte, dont il ne reste que des fondations et des caves voûtées.

Le château a appartenu à la noble famille Leroy de Prunevaux et ce depuis 1668. C’est au XVIe siècle qu’arriva, de Lorraine des maîtres verriers qui s’installèrent à la verrerie, on leur doit les vitraux du prieuré.

De cette période brillante, subsiste le parc dessiné par Le Nôtre, une chapelle du XVIe siècle et le prieuré datant de la fin du XVIIe siècle.

Une ancienne légende nous conte qu’a minuit chaque jour, la dame blanche vient dans l’allée de Mousseaux et s’y entretient avec le diable.

Ernest Lafond était propriétaire du château, la propriété, à sa mort en 1880, a été vendu. Le château était autrefois fief de la châtellenie de Montenoison, tout comme Nolay et Martangy.

André Le Nôtre ou André Le Nostre, est né le 12 mars 1613 à Paris où il meurt le 15 septembre 1700, il fut le jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700; il eut principalement pour tâche de concevoir et de réaliser l’aménagement des parcs et des jardins du château de Versailles, ainsi que de celui de Vaux-le-Vicomte et de Chantilly.

Marolles, p. 123 en 1323 – un hommage rendu au comte de Nevers par Jean de Posy, au nom d’Agnès de Prunevaux, sa femme, et les enfants de ladite Agnès et de feu Perrin de Prunevaux, damoiseau, pour la maison de Prunevaux.

Bibliographie: SOULTRAIT (Georges Richard, comte de). — Statistique monumentale de la Nièvre, Canton de Pougues, Nevers, Bégat, 1852.

Le hameau de Prunevaux fait partie de la commune de Nolay du département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté. GPS 47.10271, 3.32426

Un clic pour situer les monuments Nivernais sur une carte

Découverte d’un puits de Nolay

Découverte du calvaire de Nolay.

Découverte de la Stèle des anciens combattants  Nolay.

Découverte de l’église Saint Pierre de Nolay.

Découverte du lavoir de Prunevaux.

Bonne découverte du Manoir du hameau de Prunevaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.