Monument aux Morts de Château Chinon – Un hommage

Monument aux Morts de Château Chinon – monument du souvenir – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Monument aux Morts de Château Chinon est édifié en L’honneur des soldats tombés pour la Patrie de Château Chinon, il est situé devant la maison du Morvan. C’est un pilier commémoratif représenté par un obélisque sur un socle. Le monument est au départ situé place Notre Dame il a été déplacé Place “Saint Christophe”.

1914
DALEIS Casimir GAUTHE Victor ROUBEAU Georges MIGNOT J. Marie GALLOIS J. Marie FAUQUENOY J. Émile FAUQUENOY Dominique GAUTHERON Gabriel ALFRED Georges SAUTEREAU Louis DAMON Jean CORON Henri Julien BOURGEOIS Louis GERMAIN André DOUSSOT Roger PAUCHARD Francis COMTE Ernest BROSSIER Henri LEGRAIN Louis BREUGNOT Émile ROBERT Yvon DUHAMEL Albert MOREAU Joseph BERCÉ Alfred DOUNON Louis GENDOT G TRINQUET Louis TRUCHOT Pierre PLOUD Pierre BRUANDET Jean DEFOSSE Henri René LETELIER André BOUCHOUX Paul TRINQUET Jean MARCEAU Jean PARNOT François DOUSSOT Dominique TRINQUET Jules BEAUZON J. Marie BREUGNOT Émile J BOURDOT Joseph DUFOUR Charles BUTEAU Lazare BELIN Joseph PASQUET Paul BREUGNOT Charles
1915
PREVOTAT Paul  LEGRAIN Joseph  TARTRAT René  COMTE Charles  MALUS J.  BONDOUX Henri  MARCEAU J. Marie  AUXONNE Lazare  RENAULT Charles  JOSEPH Alphonse  GUYOT Henri  DUVERNOY Pierre  DUSSAULT Henri M.  COTTIN Francis  THOMASSERY Jean  NETTEMENT Léon  RIANT Raoul  SCHIEVER Léon  FAUQUENOY Étienne  BOUVIER Georges  BUTEAU Joseph  COTTIN Edmond  BOULIN Michel  DEVOUCOUX Joseph  ROCHERY Justin  BONNET Philippe  MOREAU Alexandre  CHATEAU Léon  DEFOSSE Henri  DEHEZ J. Marie  PHILIUS H.  DECHAUX Joseph  MICHOT J. Baptiste  MAUMY Ph. Auguste  COURAULT Joseph  GERMAIN Charles  LOISEAU Jean  GUYOT Étienne  GUYOT Louis  LORETTE Augustin  MARCEAU Charles  GIRARD Charles J.

1916
BARET Philippe  COPPIN J. Marie  BROSSARD Dominique  LEMOINE Edmond E.  MARTIN J. Marie  CORDILLOT Auguste  ROUBEAU Joseph M.  BUTTEAU Francis  TRINQUET Francis  DECHAUX Louis  BOUCHIER Georges
GERMAIN Joseph  BAPTISTE Edmond  DUMONT Charles  BERNARD V.  GUYOT Paul  GERMAIN Michel  MISSON Joseph  DECHAUX J. Marie

1917
ROLLOT Élie  BALIVET J. Marie  MONTARON Victor  CHAVAGNAC François  THEPENIER Francis  GARCIA Julien
CHEVRIL Henri  TORTOLANI Antoine  DESCHAMPS Paul  BONDOUX Pierre M.  TRINQUET Henri  BOULIN Philippe J. M.  MOREAU Joseph Jean  PARIZE Armand   COPPIN Pierre

1918
GAUDRY Étienne  SOURD Louis Lazare  COMTE J. Marie  MIRET Fernand  BUTEAU Barthelemy  GAUDRY Marcel  GIRARD Jean  LOISEAU Paul  GAUTHERON Henri  SEGUIN Alfred  COMTE Jean  BALLANGE Marcel
BERGERET Camille  BOUCHOUX Fernand  MAISON Louis  BERTHIER Gustave  PIGEON Émile  DURIEUX Georges  RECOMMANDE Émile  GIRARD Henri  BRILLE Jean  POILLOT Jean Louis  FRITE Gabriel  DELSOL René

1919
DUSSAULE Robert J.  PONSOT Antoine  DEFOSSE Henri M. J.  PICAULT Charles  CHAUSSARD Jean  RUPERT Louis

1939 – 1945

AMEDDE Jean  AUROUSSEAU Jean  BOUCHOUX Raymond  BRABANT André  BREUGNOT Jean  CALIAUX Pierre
CHAUSSARD Jean  CORDIER Marcel  CORTAT André  DECHAUX Fernand  DHERSIN Raymond  DOUSSOT Bernard  DURIEUX Alfred  GALLOIS Henri  GARTENLAUB Herman  JACQUET Robert  LEVY Robert  MARCEAU Maurice  MICHOT Jean  NICOLAS Jean  PASQUET Michel  PETILLOT Roger  PILLIEN Maurice  ROUARD Gabriel  SEGUIN René  TRINQUET Florentin  VACHER Albert  VERNET Fernand  LOISEAU René  RIOTTE Roger  BONDOUX René  MALUS Henri  PROVOST Paul

indochine 1946 – 1954

DUVERNOY Robert  ROZET Georges  BUTEAU Georges

Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre. Il en existe de plusieurs types : les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après la Première Guerre mondiale, élevé dans les entreprises, les écoles, les foyers fréquentés par les disparus de leur vivant et les mémoriaux, monuments nationaux élevés sur les champs de bataille (Douaumont 300.000 soldats français et allemands portés disparus. L’ossuaire garde en son sein les restes des soldats morts sur le champ de bataille afin de préserver leur souvenir.) où les cimetières militaires abritent les tombes de soldats, parfois de centaines de milliers d’entre eux. La Première Guerre mondiale est un conflit militaire impliquant dans un premier temps les puissances européennes et s’étendant ensuite à plusieurs continents de 1914 à 1918

Château-Chinon est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Bonne découverte Monument aux Morts de Château Chinon GPS 47.06596, 3.93448

Découverte du panorama du calvaire de Château Chinon.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.