Moulin au loup – Patrimoine vernaculaire de Saint Hilaire Fontaine

Moulin au loup – Patrimoine vernaculaire de Saint Hilaire Fontaine

Le Moulin au loup de Saint Hilaire Fontaine est alimenté par la Cressonne. Un des nombreux moulins à eau de la Nièvre que l’industrialisation a tuée, un ancien moulin à grains, un magnifique moulin, situé au près de l’étang du Moulin au loup. Sa toiture est en forme de coque de bateau retournée, elle est couverte de petite tuiles plates en terre cuite de la région. Sa toitures en forme de coque de bateau, dit toit en carène.

C’est au cours du XVIe siècle que la technique de fabrication des toits en carène de bateau renversé prend son essor en France, ces charpentes « à la Philibert Delorme », du nom de leur concepteur, s’inspirent de la forme des carènes de navire. Cela permet de profiter de l’intégralité des combles pour le stockage des denrées.

Sa roue à aubes à disparu, nous pouvons cependant observer le passage de celle-ci.

Le Moulin au loup est construit en briquette rouge. Le moulin est à découvrir, son étang aussi. Le troisième patrimoine dit ton du Morvan et de la Nièvre. La Nièvre en compte près de 300 et seulement une centaine fonctionne encore.

Un moulin est une machine à moudre les grains de céréales. (Autrefois constitué de deux meules en pierre à axe vertical, l’une immobile, l’autre tournante, il est remplacé dans la meunerie moderne par des appareils à cylindre.) Atelier ou usine où se fait la mouture des céréales.

Le département de la Nièvre à compter de nombreux moulins dans le Val de Loire, sa Sologne bourbonnaise, les Vaux d’Yonne, la Puisaye.
Le Morvan abritait des moulins à grains, à huile, à papier, des foulons, des moulins pour la métallurgie, à eau, à manège, à vent, à vapeur ou à bras.
Nombreux au moyen Âge, ils sont devenus obsolètes et ont disparu des paysages nivernais.
Les moulins de la Nièvre sont principalement des établissements artisanaux ou industriels exploitant les énergies hydraulique ou éolienne.
Les moulins fonctionnent principalement de 1804 à 1920.
Il y a eu peu de moulins à vent dans le Morvan, car irrégulièrement venté, cependant un certain nombre ont été construits dans les plaines et sur les plateaux, là où les courants d’air sont assez constants (St-Pierre le moutier et Bouhy).
Les moulins à eau, sont plus nombreux, car les dénivelés du Morvan et les collines au centre du département ont favorisé le développement de la roue à augets (recevant l’eau par le dessus).
Dans la plaine, les moulins ont plus souvent été équipés de roues recevant l’eau à hauteur de l’axe (donc « de poitrine »), ou même en dessous.
Notons qu’au XIXe siècle, dans les villes, se sont développés des moulins à vapeur : Decize, Fourchambault, La Machine, et même Nevers.
Un moulin est une machine à moudre les grains de céréales. (Autrefois constitué de deux meules en pierre à axe vertical, l’une immobile, l’autre tournante, il est remplacé dans la meunerie moderne par des appareils à cylindre.) Atelier ou usine où se fait la mouture des céréales.
Un des nombreux moulins à eau de la Nièvre que l’industrialisation a tuée, un ancien moulin à grains. Selon l’annuaire de 1859 la Nièvre ne comptait pas moins de 45 moulins à vent, 567 moulins à eau et 5 à vapeur.
En 1934 encore 174 moulins travaillent le blé.
Selon l’annuaire de 1859 la Nièvre ne comptait pas moins de 45 moulins à vent, 567 moulins à eau et 5 à vapeur.
Le moulin à vent actionnait un arbre, qui était muni d’un système qui permettait de mettre le mouvement une meule, sur une fixe pour moudre le grain.
Tous ces édifices témoignent du travail et du goût de bien faire de ceux qui nous ont précédés. C’est au Moyen-âge que date la plupart de l’équipement de nos rivières en biefs et moulins.
Moulin est une Machine à moudre les grains de céréales. Autrefois constitué de deux meules en pierre à axe vertical, l’une immobile, l’autre tournante, il est remplacé dans la meunerie moderne par des appareils à cylindre. Atelier ou usine où se fait la mouture des céréales.

L’état civil de nos paroisses, aux XVIIe et XVIIIe siècles, nous relatent les relations entre les hommes et les loups. Toujours tragiques. Tantôt les hommes et leurs troupeaux sont attaqués, tantôt les loups sont poursuivis et massacrés.

Saint Hilaire Fontaine est une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du manoir de Terrain de Saint Hilaire Fontaine.

Découverte de l’ancienne grange de Saint Hilaire Fontaine – Souvenir.

Découverte du domaine des Bordes de Saint Hilaire Fontaine.

Bonne découverte de Moulin au loup – Patrimoine vernaculaire de Saint Hilaire Fontaine GPS 46.75837, 3.64289

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.