Moulin de Bulcy

L’ancien Moulin de Bulcy est situé le long du Mazou (Petite rivière du département de la Nièvre il prend sa source à la Fontaine de Saint Vincent, par 230 mètres d’altitude, sur la commune de Murlin) Une belle propriété privée. Selon Marc Bloch, historien français spécialiste du Moyen Age, le moulin à eau serait le détournement d’un mécanisme d’irrigation. L’une des plus anciennes utilisations de l’énergie hydraulique est celle des roues élévatrices qui permettent d’amener une partie de l’eau servant à les mouvoir jusque dans des conduites d’irrigation. Le moulin à eau pouvait être utilisé directement par toutes les machines mues par un mouvement circulaire continu : moulins à huile (olives, noix), moulins à pastel, moulins à tan (écorce de chêne pulvérisée utilisée pour la préparation des cuirs), moulins foulons (foulage des draps pour leur donner de l’apprêt), aux moulins à chanvre, moulins à fer, scieries hydrauliques, moulins à papier (trituration des chiffons dans l’eau pour en faire de la pâte à papier). Au Moyen Age, la plupart des moulins à eau sont d’origine seigneuriale ou dépendent de monastères, qui doivent nourrir une importante population. En effet, il faut disposer juridiquement du cours d’eau et pouvoir faire face aux frais de construction et d’entretien. Les paysans des alentours semblent trouver commode de venir y moudre leur blé. Cependant, à partir du Xe siècle, les seigneurs, usant de leurs pouvoirs de commandement (appelés le ban), instaurent à leur profit certains monopoles. Le plus ancien et le plus répandu de tous est celui du moulin banal : tout le blé récolté dans un certain périmètre du moulin, doit y être amené et moulu contre redevance.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Bonne découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.