Moulin de Saint Pierre Môutier – Patrimoine vernaculaire

Moulin de Saint Pierre Môutier – Patrimoine vernaculaire de Saint Pierre Môutier

Le Moulin de Saint Pierre Môutier est nommé moulin des éventées de Saint Pierre le Môutier. Ce moulin est principalement daté du XIXe siècle, il avait une toiture conique et pivotante à 360°, le bois de manœuvre de l’ancienne toiture est encore visible, ce moulin reste en activité jusqu’au début du XXe siècle.

D’une hauteur de huit mètres et de 4 mètres 80 de diamètre, Les ailes entraînent un rouet et une lanterne qui se situent au second étage (sous le toit). Ce moulin est placé pas très loin du moulin Blot, qui lui à été restauré, grâce à l’association « Les amis du Moulin Blot ». Le moulin est placé sur la commune de Saint Pierre le Môutier au lieu dit Les moulins à vent.

Le département de la Nièvre à compter de nombreux moulins dans le Val de Loire, sa Sologne bourbonnaise, les Vaux d’Yonne, la Puisaye.

Le Morvan abritait des moulins à grains, à huile, à papier, des foulons, des moulins pour la métallurgie, à eau, à manège, à vent, à vapeur ou à bras.

Nombreux au moyen Âge, ils sont devenus obsolètes et ont disparu des paysages nivernais.

Les moulins de la Nièvre sont principalement des établissements artisanaux ou industriels exploitant les énergies hydraulique ou éolienne.

Les moulins fonctionnent principalement de 1804 à 1920.

Il y a eu peu de moulins à vent dans le Morvan, car irrégulièrement venté, cependant un certain nombre ont été construits dans les plaines et sur les plateaux, là où les courants d’air sont assez constants (St-Pierre le moutier et Bouhy).

Les moulins à eau, sont plus nombreux, car les dénivelés du Morvan et les collines au centre du département ont favorisé le développement de la roue à augets (recevant l’eau par le dessus).

Dans la plaine, les moulins ont plus souvent été équipés de roues recevant l’eau à hauteur de l’axe (donc « de poitrine »), ou même en dessous.

Notons qu’au XIXe siècle, dans les villes, se sont développés des moulins à vapeur : Decize, Fourchambault, La Machine, et même Nevers.

Un moulin est une machine à moudre les grains de céréales. (Autrefois constitué de deux meules en pierre à axe vertical, l’une immobile, l’autre tournante, il est remplacé dans la meunerie moderne par des appareils à cylindre.) Atelier ou usine où se fait la mouture des céréales.

Un des nombreux moulins à eau de la Nièvre que l’industrialisation a tuée, un ancien moulin à grains. Selon l’annuaire de 1859 la Nièvre ne comptait pas moins de 45 moulins à vent, 567 moulins à eau et 5 à vapeur.

En 1934 encore 174 moulins travaillent le blé.

Selon l’annuaire de 1859 la Nièvre ne comptait pas moins de 45 moulins à vent, 567 moulins à eau et 5 à vapeur.

La Nièvre est un pays de forêts, les moulins pulvérisant l’écorce pour en extraire le tan, celui-ci empêche la putréfaction des peaux, il permet la fabrication du cuir. La Nièvre possédait de nombreuses tanneries à Nevers, Clamecy, Cosne sur Loire, Luzy, Château-Chinon.

Les moulins foulons, ils mélangeaient laine et chanvre, pour fabriquer des vêtements, des couvertures, le feutre des chapeaux. Au XIXe siècle, des moulins ont pu animer des filatures (Prémery, Tannay).

Saint-Pierre-le-Moûtier est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte d’un croix de Saint Pierre Le Moutier – Crucifix de Saint-Pierre.

Découverte des  anciens remparts de Saint Pierre Le Moutier.

Bonne découverte du Moulin de Saint Pierre Môutier GPS 46.80438, 3.1239

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.