Ouvroir d’Arthel – Patrimoine vernaculaire d’Arthel

Ouvroir d’Arthel – Patrimoine vernaculaire d’Arthel

L’Ouvroir d’Arthel est placé sous le vocable de Saint Joseph, il est daté des  XVIIIe-XIXe siècles. Au XIXe siècles l’ouvroir fonctionnait grasse aux Sœurs de l’école, elles regroupaient les femmes et les jeunes filles pour réaliser des travaux de coutures et de broderie d’une grande finesse, et ils sont vendus au profit des pauvres, ils servent aussi à orner les églises et les vêtements sacerdotaux. Un ouvroir est un Lieu de travail, une salle où les religieuses se réunissent pour travailler à différents ouvrages, Sorte d’asile ou d’atelier de charité où des jeunes filles se réunissent pour travailler sous la direction de religieuses.

Les ouvroirs, sont aujourd’hui passés de mode, ils étaient nombreux jusque dans les années cinquante. C’est là que des dames se réunissaient pour mettre en commun leur ouvrage (couture, dentelle, broderie, tricot…). Au sein de l’Église, on trouvait des ouvroirs destinés à la réalisation de vêtements pour les nécessiteux et des ouvroirs pour les vêtements du culte.

Joseph, personnage de l’Ancien Testament, fils de Jacob, alias Israël, son histoire est racontée dans le livre de la Genèse ; également mentionné dans le Nouveau Testament, ainsi que dans le Coran qui lui consacre la sourate XII ; il est célébré le 1er mai.

Arthel est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté .

Un clic pour situer les monuments nivernais une carte.

Découverte d’une croix de mission Arthel – Authiou.

Découverte de l’étang d’Arthel – Plan d’eau du village d’Arthel.

Bonne découverte l’Ouvroir d’Arthel GPS 47.24373, 3.40877

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.