Château d’Arthel de la Motte

Château d’Arthel de la Motte

Le Château d’Arthel de La motte a été édifié dés le XIIe siècle, sur l’emplacement d’une maison forte appartenant aux Comtes de Nevers. Elle a la charge de surveiller le passage sur l’ancienne voie romaine allant de Montenoison à Entrains. Il est le château féodal d’Arthel, le plus ancien des deux châteaux du village. La famille noble portant le nom d’Arthe ou d’Artel l’occupe. Par la suite y naît guillaume de Corbeil qui devait devenir saint Guillaume, Évêque de Bourges et bâtisseur de la cathédrale. Aux XIVe et XVe Siècle différentes familles le possède Guillaume de Lamoignon, Dreux de la Forrest, Pierre de Longueville, Claude de la Riviére. En 1517 Jacqueline d’Avril, apporte la seigneurie de la Motte a son époux, Jean de Paris (la famille de Paris pendant deux siècles). En 1693, François Guynet acquiert le 24 juin 1693 pour vingt mille livres les terres de Paul de Paris. En 1722 François de Guynet, construit un nouveau château a Arthel qui, en 1733 , après son décès revient par substitution à sa petite nièce Catherine Auguste de Baune d’Avejean. En 1754 les terres et seigneurie d’Arthel sont vendus aux prix de 137 000 livres à Pierre François Fournier, Comte de Quincy. Au XIXe siècle, la propriété de la Motte est progressivement transformée en une exploitation agricole, et passe entre les mains de la famille Métairie. Quatre différentes époques marquent l’histoire du lieu, XVe siècle, XVIIe siècle, 1er quart XVIIe siècle, XVIIIe siècle. Date de protection 15 Juillet 1985, inscrit Monuments Historiques le 26/11/1993. Elle est vendue en 1985 à son propriétaire actuel qui entreprend alors de long travaux de restauration. Il possède un magnifique musée d’outils.

Le Château d’Arthel est une Propriété privée GPS 47.2437, 3.40295 Fiche Mérimée : PA00112796

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte.  Château de la Motte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.