Château de Franay les Chanoines

Le hameau de Franay les Chanoines doit son nom à la fondation du XIe siècle, d’une collégiale de douze chanoines et d’un doyen en 1408. Son Château, situé sur le versant du coteau du hameau qui domine la plaine ou coule la Nièvre. Une des tourelles qui autrefois faisaient partie d’un imposant donjon bâti au XIIIe siècle, visible aussi une aile du début de la renaissance. Suivant une charte datée du XIIe siècle (1231) donnée par Mathilde de Courtenay, comtesse de Nevers, le castel de Franay et les terres qui en dépendaient, portaient le nom de « troisième baronnie de Nivernais », son possesseur avait le droit de haute justice, d’où la présence d’une prison au sein du château. Après la succession de plusieurs propriétaires, il devient la propriété en 1729 de Claude Masson, grenetier du grenier à sel de la Charité-sur-Loire, il démolit une des tours du château de Franay les Chanoines croyant y trouver un trésor. Il fut propriétaire des forges des terres de Franay et de l’aciérie de la Douée. En 1741 il cède ses manufactures et ses domaines à Masson, beau-père de pierre Babaud de la Chaussade. À partir de cette époque, la terre de Franay partage la destinée des forges de Guérigny, achetée par l’État en 1781. Saint-Aubin-les-Forges est une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté, autrefois dénommée Frasnay-les-Chanoines. Bonne découverte .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire