Château de la Ferté

Château de la Ferté

Le château de la Ferté est une puissante demeure féodale datée des XIIIe-XIXe siècles.  La Ferté qui, en vieux français, est une dérive du terme « feritas », sauvage, menaçant, cela qualifiait parfaitement l’aspect de la forteresse du XIe siècle. Un château dont on ne sait plus le nombre de tours qu’il possédait à l’époque. le château a été élevé sur une motte, L’emplacement est stratégique, et permet de surveiller les mouvements sur la rivière et sur l’ancienne voie romaine qui passe parallèlement à l’actuelle Route Nationale 7. Un lieu de surveillance à la confluence de trois duchés. La forteresse fut dévastée lors de la guerre de Cent An, puis rebâtie au XVIe siècle. Les remparts et le pont-levis ont disparu et le château fut abandonné à la Révolution, après la fuite du baron de la Ferté en Russie, pour s’être battu en duel avec l’Évêque de Nevers, qu’il tua d’un coup d’épée. L’affaire fut étouffée par l’Église, qui dissimula la mort du religieux en fluxion de poitrine, Andrault de Langeron, baron de la Ferté, ne revint jamais en France et créa une branche familiale au pays du Tsar de toutes les Russies, se battant contre Napoléon. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que Louis Rambourg rénove ce qui était possible au regard de ses finances et reconstruise l’ancien donjon.

La Ferté est un hameau du département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté . Propriété privée . GPS 46.72763, 3.14779

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte Château de la Ferté

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.