Le Beffroi de Nevers

Le Beffroi de Nevers

Philippe de Bourgogne, Comte de Nevers, fit bâtir ce grand bâtiment en 1398 pour servir, au rez de chaussée, de halles aux bouchers et de salle de baillage à l’étage. Située dans l’ex-rue du commerce devenue rue François Mitterrand. Le baillage était la justice du Comte de Nevers rendue par son bailli. En 1400, il permit aux habitants d’ajouter, à leurs frais contre le bâtiment une tour pour recevoir une horloge. Celle-ci fut installée après bien des difficultés, en 1439 sur le beffroi, par Jean des Amognes (bâtisseur de la porte du Croux). Une girouette, flamme ajourée d’un lion, offerte par le syndicat d’initiative en 1936 domine la tour. L’escalier extérieur a été masqué par la façade actuelle en 1830.  Il prend place dans la ville basse en opposition avec la Cathédrale et le Palais ducal situé dans la ville haute, une extension urbaine placée entre l’ancienne cité et le plus ancien faubourg de Nevers devenu le bourg franc du prieuré Saint-Étienne en 1090.

Le beffroi constituait un point d’observation pour signaler les incendies ou l’arrivée d’ennemis. Il rythmait aussi la vie économique, la cloche sonnant l’ouverture et la fermeture des portes de la ville, ainsi que la vie quotidienne des travailleurs qui se consacraient aux travaux des champs.

Les villes médiévales se dotent ainsi progressivement d’une horloge monumentale sur une tour beffroi, symbole des libertés communales. C’est un gouverneur de l’horloge qui se chargeait de l’entretien du mécanisme. au XVe siècle, les horloges à une seule aiguille fonctionnaient grâce à des mouvements à échappement et roue de rencontre et se déréglant d’une heure par vingt-quatre heures, d’où la nécessité d’un cadran solaire accompagnant ces horloges pour la remise à l’heure quotidienne.

Le bâtiment possède une belle charpente en châtaignier.

Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche comté .

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte du Beffroi de Nevers

 

 

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.