Port de Thareau au bord de la Loire

Port de Thareau au bord de la Loire

Le port de Thareau au bord de la Loire était autrefois une paroisse du nom d’Aulnay, qui possédait une église et son cimetière. À cet endroit, la « Cressonne » se jette dans la Loire, après avoir parcouru les bocages du Morvan Sud. Cette cure appartenait à l’abbaye de Saint-Martin d’Autun, donation confirmée par une bulle du pape Alexandre III, réfugié en France, en 1164. Au port de Thareau étaient extraits les sables pour la fabrication du verre à la Grande Halle de Fours. L’expédition des verres fins fabriqués se fait grâce à la Loire à partir du port de Thareau à Saint-Hilaire Fontaine. La verrerie de Fours fait vivre plus de mille personnes en 1791, il existait encore cinq fours en activité. La fabrique tombera dans un marasme, dont elle ne se relèvera jamais. Le 8 juin 1810, la verrerie est déclarée en faillite.

Sur le côté de l’échelle de Thareau, située le long d’un escalier dans le talus de la levée. Un repère figure sur le PSS et sur l’atlas des zones inondables réalisé par la DDE 58. La valeur de 1856 est tirée d’un document ancien.

SaintHilaireFontaine est une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté GPS 46.75465, 3.62642

Bonne découverte de Port de Thareau au bord de la Loire

Un clic pour situer les monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.