Rempart de Nevers

Il est érigé en 1194, par Pierre de Courtenay, afin de protéger les couvents et les paroisses de Nevers, il a été renforcé, pendant la Guerre de Cent Ans, par la construction de portes et de tours fortifiées.  Au XVIe siècle, le rempart et les fossés perdent leurs utilités défensives. En 1960, la ville achète ces terrains pour y créer la promenade des remparts. Après la Porte du Croux, dans le rempart, une porte débouchait sur une salle d’armes, et sept archères ouvraient sur une galerie voûtée, édifiée pour la défense de l’enceinte, puis l’on découvre le passage devant la tour du Havre et une autre tour, au pied de celle-ci, une fontaine portant le même nom, un trou d’eau au milieu des rochers des arbres et des massifs. Une porte se trouvait à cet endroit. La promenade se termine à la tour Goguin, nom d’une famille de mariniers qui l’habita à la fin du XVIIIe siècle. (voir un autre article) . Site inscrit M.H en 1938, les Éléments patrimoniaux sont classés et inscrits Monuments Historique entre 1862 et 1945. Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.