Croix et Pierre des morts du hameau de Laché

Croix et Pierre des morts du hameau de Laché

La Croix et Pierre des morts du hameau de Laché est principalement édifiée en ciment et en pierre. C’est une croix monumentale placée le long de la départementale 181. Cette croix repose sur un socle cubique en pierre, la croix est simple, son corps et sa colonne sont ciment. Sa grande base en pierre servait de Pierre des morts.

Les croix hosannières dites hosannaire ou croix de l’hosannaire sont des édicules funéraires construits entre les XIIe et XVIe siècles.

Les croix monumentales, sont mises en place principalement au Moyen Âge, elles sont alors destinées à christianiser un lieu. Elles apparaissent de formes, de tailles et de matières variées (bois, granite, fonte, fer forgé, ciment, etc.), nous les rencontrons dans les bourgs, les hameaux, les villages, les chemins, sur des buttes, en bordure des routes de campagne, elles symbolisent l’acte de foi d’une communauté.

Elles se multiplient et prolifèrent à partir de 1095, car le droit d’asile est étendu aux croix de chemin, qui ont le rôle de guide et de protection.

Certaines croix étaient ou sont encore un lieu de pèlerinage, une station dans une procession. Les croix sur la voie des morts du village jusqu’à l’église, cela permettait au convoi funéraire de faire une pause aux porteurs de cercueil, qui s’arrêtaient aux croix pour réciter des prières.

Ces pierres des morts sont aussi appelées reposoirs, ces pierres plates se trouvent généralement devant une église, un édifice religieux, elles servent principalement à accueillir un cercueil.

Elles permettent de déposer aussi, un court instant, le défunt avant l’office, elles servent aussi de banc, l’utilité de ces pierres se perd dans la nuit des temps. Il est dit qu’autrefois en l’absence du curé et pendant l’activité du travail dans les champs, le mort y était déposé et pouvait ainsi y rester quelques jours, avant d’être enterré selon le rite chrétien, lors du retour de l’homme d’Église.

Les croix hosannières dites hosannaire ou croix de l’hosannaire sont des édicules funéraires construits entre les XIIe et XVIe siècles.

Découverte du lavoir du hameau de Laché – Lavoir de Vitry-Laché.

Découverte de l’église de Vitry Laché – Église de Saint-Maurice.

Découverte du monument aux morts de Vitry Laché.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Bonne découverte de Croix et Pierre des morts du hameau de Laché GPS 47.19673, 3.58458.

Ce diaporama nécessite JavaScript.