Église de Poiseux – Église Saint Symphorien

Église de Poiseux – Église Saint Symphorien

Une paroissiale qui est placée sous le vocable de Saint Symphorien, l’Église de Poiseux est datée des XIIe et XVIIe siècles. Son Clocher porche carré est moderne, il date de 1844, celui ci possède trois arcades à sa base, il est surmonté d’un clocher couvert d’ardoises, le clocher est percé de baies simples sur ses quatre faces. Les fenêtres de l’église sont elles aussi modernes. L’ église de Poiseux est de plan en croix.

L’église possède deux chapelles, elle est terminée par une abside en cul-de-four cintré, la voûte du chœur est en berceau brisé , sa nef n’est pas voûtée, elle est percée de fenêtres de style gothiques du XVIe siècle. A l’entrée des chapelles datées du XVIe siècle, nous pouvons observer des colonnettes datées du XIIe siècle, elle ont des chapiteaux avec des décors de feuilles d’eau.
Clocher-porche moderne (1844) avec son entrée sous trois arcades surmontée d’un clocher de plan carré.

Un épitaphe de Jean Desprez, écuyer, seigneur de Cougny et de Chalon, receveur des aides et tailles en Nivernais, décédé le 5 janvier 1612 (classé MH en 1957).
(Croix processionnelle en métal argenté – Une statue en bois doré de saint-Roch du XVIIIe siècle – Un Christ en Majesté avec en adoration des Mages, une oeuvre de Nicolas Boon, réalisée en 1965-1966.

Symphorien, fils du noble Faustus et d’ Angusta, sa femme, fait partie des premiers chrétiens dans la ville d’Autun où on adore Apollon, Diane et Cybèle. Croisant un cortège promenant une statue de Cybèle (la Magna Mater, Mère Primordiale, c’est-à-dire la Mère de tous le panthéon des dieux romains, mais aussi la déesse de la Nature), Symphorien, encore jeune, se moque du cortège, il est aussitôt arrêté pour passer au tribunal. Symphorien est battu et incarcéré. Puis Condamné à mort, il est amené hors les murs et décapité.

Abbé Nicolas Boon (1920-1981), curé de Poiseux de 1954 à 1969, auteur d’écrits spirituels, peintre et poète.

Poiseux est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté

Bonne découverte dé l’église paroissiale Saint Symphorien.

Découverte d’un des châteaux de Poiseux – Manoir de Poiseux.

Découverte de l’ancien presbytère de la commune de Poiseux – Ancien presbytère.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

  1. Jean-Louis davault

    L’intérieur de l’église mérite une visite. Il faut découvrir les peintures bysantines réalisées aux années 1960 par l’abbé Bonn.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.