Église des Trois Vèvres un patrimoine

Église des Trois Vèvres – Église Saint Germain – Patrimoine religieux du Nivernais en Bourgogne Franche-Comté.

L’Église des Trois Vèvres est placée sous le vocable de Saint Germain, en 1825, le clocher de la première église s’effondre. En 1857, Mme Gauthier (veuve Poiré), acheta un terrain sur lequel elle fit construire une école de sœurs et une église en forme de croix latine, entre 1860 à 1861, elle est inaugurée par sa fondatrice, la première pierre à été posée le 2 juin 1861 par Mme Poiré.

L’Église des Trois Vèvres est de plan en croix latine, elle possède un clocher carré au-dessus de l’entrée. Le clocher est percé sur ses quatre faces de double baies, sa flèche est couverte d’ardoises.

Son abside est terminée en cul de four. L’église est épaulée par des contreforts. La paroisse fut supprimée pendant la Révolution.

Saint Germain d’Auxerre (ou Germain l’Auxerrois) était évêque d’Auxerre et évangélisateur de la Bretagne insulaire. Né à Appoigny de Rustique et Germanille, qui étaient seigneurs d’Appoigny au IVe siècle .

Il étudie à Auxerre (ou Autun), puis à Rome, et devient un avocat réputé. Germain épouse Eustachie, puis rentre en Gaule, où il est nommé duc et gouverneur de plusieurs provinces dont la Marche Armorique, qui comprend les provinces romaines de la première et la seconde Aquitaine, la seconde et la troisième Lyonnaise, et la Sénonoise.

Avant sa mort, Amâtre (l’Évêque titulaire d’Auxerre, qui l’avait converti) désigne Germain (devenu entre-temps diacre, puis prêtre) comme son successeur.

Germain fonde le monastère Saint-Cosme et Saint Damien en face d’Auxerre, sur la rive droite de l’Yonne.
Il va lutter contre le pélagianisme (*), notamment en Bretagne où il fait deux voyages à 16 ans d’intervalle (430 et 448) ; c’est au cours de son premier déplacement en Bretagne, accompagné par saint-Loup (évêque de Troyes), qu’il rencontre une petite fille âgée de dix ans, qu’il consacre à Dieu et qui deviendra sainte-Geneviève.
Il meure à Ravenne (Italie) le 31 juillet 448, et son corps est ramené à Auxerre selon ses dernières volontés avant d’être enterré sur le Mont Autricus (ou Mont Artre), là où s’élève aujourd’hui l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre.
On lui attribue un miracle de son vivant : lors de son passage à Travianote en 447, son bâton planté en terre se serait transformé en un grand arbre verdoyant…
Il est fêté le 31 juillet.

Le village des Trois Vèvres est situé dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche-Comté .

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du calvaire du cimeterre de Trois Vèvres

Découverte du couvent des Trois-Vèvres – Mémoire des Trois-Vèvres.

Bonne découverte de l’ Église des Trois Vèvres GPS 46.91106, 3.41835

  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion
  • Église des Trois Vèvres Nièvre Passion