Hôtel de ville de Luzy – Mairie de Luzy

Hôtel de ville de Luzy – Mairie de Luzy

L’Hôtel de ville de Luzy. La commune de Luzy a absorbée entre 1795 et 1800 l’ancienne commune de Forains-de-Luzy. Huit tapisseries d’Aubusson (début du XVIIIe siècle) sont exposées dans la Salle d’honneur de l’Hôtel de Ville, elles sont classées aux Monuments Historiques en 1903.

L’Hôtel de ville de Luzy est installé encore dans l’un des plus beaux hôtels particuliers de Luzy. C’était la résidence d’un aristocrate local, M Nault de champagny, le bâtiment portait le nom de “Maison Saclier”. Après la chute du Second Empire, le premier maire républicain de la Troisième République, Xavier Garenne, conservera les fameuses “Tapisseries d’Aubusson” qui embellissent aujourd’hui encore la salle des mariages.

Le bâtiment est daté du XIXe siècle. Sous l’Ancien Régime, Luzy était divisée en deux paroisses : Luzy-Notre-Dame et Luzy-Saint-Pierre.

Le nom de Luzy (Lausia en latin) apparaîtrait pour la première fois avec Fortunatus (évêque de Poitiers, 530-609) dans “La vie de Saint-Germain, évêque de Paris” qui aurait été élevé près de Luzy, à Mazille, par son oncle.

La mairie, parfois appelée l’hôtel de ville, maison communale, maison commune ou bureau communal est le lieu où siègent les élus et l’administration communale. Le terme peut aussi désigner l’administration municipale. En France, la mairie est un édifice qui abrite le bureau du maire, la salle de délibération du conseil municipal, le lieu où l’on célèbre les mariages, ainsi que divers services comme l’état civil, le dépôt du cadastre, l’urbanisme, la police municipale, etc. Le terme désigne dans le code général des collectivités territoriales le siège de la municipalité. En pratique, les communes de taille importante utilisent souvent l’appellation « hôtel de ville », le terme « mairie » désignant plutôt l’administration municipale rattachée au maire. Traditionnellement, des symboles républicains sont présents dans la mairie, tel le portrait officiel du président de la République française en exercice ou le buste de Marianne.

La République, c’est un système politique démocratique dans lequel le gouvernement est élu par le peuple, pour le peuple. C’est l’intérêt de tous les citoyens qui est recherché et pas seulement celui de quelques-uns.

Avec la mise en place des lois Ferry, rendant l’enseignement primaire gratuit et obligatoire jusqu’à 13 ans (1881-1882), les communes reçoivent aussi, l’obligation de se doter d’une école publique laïque.

Le fronton de la mairie porte très souvent la mention de la devise de la République : « Liberté, égalité, Fraternité ou R.F ». Ces ensembles ajoutent au caractère monumental des hôtels de ville, et affirment la présence de la république sur le territoire national.

L’aspect de la bordure des différentes tentures, ornée de petites fleurs stylisées, a permis de les dater du premier quart du XVIIIe siècle.
Ce sont des tapisseries de basse lisse, technique utilisée à Aubusson, réalisées en laine de soie. D’une hauteur voisine de 2,30 mètres, elles ont été fabriquées spécialement pour les différents panneaux de la salle, certains très étroits, d’autres plus larges.
Le thème de cette suite est la vie d’Esther, telle qu’elle est racontée par la Bible (Ancien Testament).

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’ancienne pharmacie de Luzy.

Découverte du Maquis Louis de Luzy.

Bonne découverte de l’Hôtel de ville de Luzy GPS 46.78951, 3.97088

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.