Lavoir du Saulet de Corbigny – Patrimoine vernaculaire

Lavoir du Saulet de Corbigny – Patrimoine vernaculaire de Corbigny – Patrimoine du Nivernais

Le lavoir du Saulet de Corbigny est situé le long de la rue du Saulet sur les berges de l’Anguison, il est protégé par une toiture à deux pentes couverte d’ardoises. Les deux rangées de margelles du lavoir du Saulet sont en pierre de taille, elles plongent directement dans le ruisseau de l’Anguison. Les margelles en pierres de tailles sont en escalier pour pallier aux crues du ruisseau. La toiture du devant est plongeante protégeant ainsi les lavandières lors de mauvais temps, cette toiture est couverte de petites tuiles plates en terre cuite. Le lavoir est pourvu de barre en bois pour étendre le linge.

Les lavoirs constituent une part importante du petit patrimoine bâti de la Nièvre.

Les conditions de travail y étaient fort pénibles, les intempéries, les mains des femmes, plongées dans l’eau fraîche et parfois, glacée l’hiver, en ressortaient souvent meurtries, gercées et crevassées. Elles faisaient une grande consommation de pommade pour pouvoir continuer leur dur labeur.Le lavoir était réputé autrefois, pour être un lieu de médisance, mais il permettait de rompre l’isolement des femmes, la solidarité des dames était bien présente, ne serait-ce que pour tordre le linge à deux en sens inverse.

Le Parlement vote une loi le 3 février 1851, celle-ci accorde un crédit spécial, pour subventionner à hauteur de 30 %, la construction des lavoirs couverts et, prévoit que « c’est au lavoir commun que la laveuse trouvera une distribution commode d’eau chaude et d’eau froide, des appareils de séchage qui lui permettent une économie de temps, et qui lui évitent d’effectuer le blanchissage dans l’habitation ».

Le rôle social du lavoir était primordial. C’est là que les copines se retrouvaient, chacune ayant une place précise, sous l’autorité de la doyenne. On riait, on papotait. Les femmes qui ne pouvaient pas faire garder leurs enfants en bas âge les amenaient au lavoir. il était autrefois un lieu de rencontre animé où se retrouvaient régulièrement les habitantes. Le lavoir représente tout un pan de notre mémoire populaire. C’est à ce titre qu’il doit être respecté, entretenu et sauvegardé. La préservation du patrimoine passe aussi par l’émotion qu’il suscite.

Les épidémies, puis la recherche d’ hygiène entraînent le développement de constructions spécifiques le lavoir, à la fin du XVIIIe siècle, les communes se munissent de bassins situés au bas d’une prairie, en contrebas d’une source ou d’une fontaine, en bordure d’un ruisseau, d’un canal, d’une rivière ou d’un fleuve.

L’Anguison est une rivière du département de la Nièvre, principalement du massif du Morvan, il traverse sept communes: Ouroux-en-Morvan, Gâcogne, Mhère, Vauclaix, Cervon, Corbigny, Chitry.

Corbigny est une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de la fontaine Sainte Agathe de Corbigny – Sainte-Agathe.

Découverte des vitraux de l’église de la commune de  Corbigny.

Bonne découverte du Lavoir du Saulet de Corbigny un diaporama sur le Lavoir de la commune de Corbigny.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  1. Liliane Roumier

    Bonsoir, je suis émerveillée par vos recherches … vous devez connaître le département à fond. Moi qui y suis née, y habite depuis toujours, je découvre …. merci.
    Une petite remarque : ce lavoir de Corbigny que vous appelez lavoir du Briou est celui de la rue du Saulet. Il existe bien un petit lavoir rue du Briou au bout d’un petit chemin de brouette, à hauteur du n° 37 ou 39 de la rue du Briou. Sur un bras de l’Anguison.
    Avez-vous répertorié et photographié tous les lavoirs de la Nièvre ? J’en ai moi-même photographié quelques uns mais ma “collection” est ridicule …
    Félicitations pour votre travail remarquable.
    Cordialement
    Liliane Roumier

    • Merci ! je retourne souvent sur Corbigny, je rectifierai, cette erreur. Et non je n’ai pas encore tous les lavoirs de notre département, j’espère trouver celui que vous m’indiquez. Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.