Le Couvent des Trois-Vèvres – Mémoire des Trois-Vèvres

Le Couvent des Trois-Vèvres – Mémoire des Trois-Vèvres

Le Couvent des Trois-Vèvres est placé à gauche de l’église, situé sur la rue de la place de l’église, il est construit de pierre et de brique entre de 1857 à 1859, grâce à la générosité de Madame Poiré. Il est devenu une école privée “dite le couvent” gérée par les Sœurs, celui-ci fonctionnera  jusqu’en 1920. Il devînt par la suite la salle paroissiale, avant d’être détruit par un incendie en août 1964.

Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent n’a pas de vocation monastique, il est donc plus ouvert sur le monde que le monastère. Maison de religieux ou de religieuses, dont l’ordre ou la congrégation sont postérieurs au XIIIe siècle, ensemble, communauté des religieux ou des religieuses qui l’habitent.

Les Trois-Vèvres l’origine du nom provient du celte, puis du roman vobera (ruisseau souterrain, puis forêt humide), le village primitif était situé au lieu-dit : « Les Charmes ». Ce petit bourg date de 1267, il tire son nom de trois rivières souterraines qui s’écoulent dans trois directions différentes.
Comme tant d’autres, la paroisse fut supprimée pendant la Révolution.

Les Trois-Vèvres est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du calvaire du cimeterre du village des Trois Vèvres.

Découverte du lavoir de Parigny la Rose – village de Parigny la Rose.

Bonne découverte du couvent des Trois-Vèvres – GPS 46.91131, 3.41877

Ce diaporama nécessite JavaScript.