Les «Grattes Bottes» un beau patrimoine nivernais

Les gratte bottes – Un patrimoine du Nivernais en Bourgogne-Franche-Comté

Les grattes bottes, grattoir, décrottoirs à chaussures, portent de nombreux noms pour une même utilité : « nettoyer les semelles de nos chaussures ». Ils sont le plus souvent en métal, en fer forgé, en fonte, de forme simple ou décorée.

Principalement placés ou fixés sur le bas d’une façade près de la porte d’entrée. Ils permettent aux visiteurs de décrotter ses chaussures avant de pénétrer dans la demeure.

Au XIXe siècle, toutes les rues n’étaient pas encore pavées, elles étaient souvent en terre battue, ainsi que les trottoirs, d’ailleurs, comme les trottoirs de beaucoup de nos villages. Lorsqu’il pleut, les trottoirs sont boueux, il est donc nécessaire d’avoir « à sa botte » ce petit élément en métal.

Leur saillie ne doit pas être trop importante, afin qu’ils n’occasionnent pas de gêne pour les passants. Les tailleurs de pierre avaient trouvé la parade en les fixant dans une niche à l’aplomb des murs.

Leurs formes sont d’une grande variété. Ils sont souvent réduits à une simple lame de fer ou de fonte en demi-cercle, mais ils s’en trouvent ornés de festons ou d’une console à double volute. Leur aspect n’altère en rien l’harmonie et la beauté des façades. Au contraire, ils les accompagnent avec créativité. Ce sont même, parfois, de petites œuvres d’art.

Ils sont très répandus au cours du XIXe siècle et au début du XXe siècle

Durant la Seconde Guerre mondiale pendant l’occupation de la France, de nombreux décrottoirs ont été récupérés comme métaux ferreux. Ils sont aussi supprimés au fil du temps, lors de l’amélioration des rues, des trottoirs, ou des aménagements de voiries.

Certainement parce qu’il est solidement scellé dans les murs que ce petit patrimoine a résisté et résiste au temps. Témoins discrets et pittoresques du paysage urbain qui méritent d’être préservés au même titre que les heurtoirs ou les menuiseries de portes.

Détournés de leur première fonction, ils servent de nos jours à attacher les vélos.

La nécessité de se décrotter les pieds avant d’entrer était mentionnée dans des guides « de l’enfant bien élevé » ou dans des manuels d’hygiène.

Les décrottoirs ont aiguisé la fantaisie des architectes de l’Art nouveau fin du XIXe siècle.

Le département de la Nièvre est un département français situé dans le sud-ouest de la région Bourgogne-Franche-Comté. Création du département le 4 mars 1790.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du Musée de la faïence de Nevers.

Découverte du Jardin du Musée de la Faïence de Nevers.

Découverte du Musée du grès ancien de Prémery ( le plus important traitant du grès ancien en France).

Quelques photos ! d’autres viendront au fil du temps compléter cette collection. Bonne découverte.

  • Grattes Bottes
  • Grattes Bottes
  • Grattes Bottes
  • Grattes Bottes
  • Grattes Bottes
  • Grattes Bottes