Monument aux morts de Saint Péreuse – Souvenir

Monument aux morts de Saint Péreuse – Monument du souvenir

Le monument aux morts de Saint Péreuse est un pilier commémoratif représenté par un obélisque sur socle. L’épitaphe se trouve sur une plaque de marbre blanc sur le socle, il est inscrit “Aux enfants de Saint-Péreuse morts pour la France ” “Aux veuves et orphelins victimes des guerres 1914-1918”

1914 – 1918

ALEXANDRE Ernest, AUDE Charles, BERNIER Dominique, BOIZOT Henri, BONDOUX Jean-Marie BONNOT Constant BREUGNOT Dominique BUTEAU Victor CLOIX Jean CLOIX Jean-Louis DELAVAULT Jean-Marie DELAVAULT Gustave DELAVAULT Louis DELAVAULT Marie DELAVAULT Jean-Louis DESBOEUFS Florentin DESMARIAUX Jean DEVOUCOUX Jean-Louis DUVERNOY Henri FISSON André GARNIER Auguste GUILLEMIN Léon GUILLEMIN Henri JEANNIN Léon JOUANNIN Jean JOUANNIN Jean-Baptiste LAGRANGE Marcel
LAGRANGE Ferdinand LAUDET Pierre LAUMAIN Étienne MALLET Gaston MARTIN Louis MICHON René MICHOT Fernand NAULT Auguste PERRIN Louis RABY Eugène RATEAU Louis ROBERGE Charles ROGER Gustave TROUILLIER Jacques TROUILLIER Francis

1939 – 1945

GARNIER Hubert GEORGES jean

AFN Algérie 1954 – 1962

1957 LABOUR Guy.

Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre. Il en existe de plusieurs types : les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après la Première Guerre mondiale, élevé dans les entreprises, les écoles, les foyers fréquentés par les disparus de leur vivant et les mémoriaux, monuments nationaux élevés sur les champs de bataille (Douaumont) où les cimetières militaires abritent les tombes de soldats, parfois de centaines de milliers d’entre eux. La Première Guerre mondiale est un conflit militaire impliquant dans un premier temps les puissances européennes et s’étendant ensuite à plusieurs continents de 1914 à 1918 (bien qu’ayant diplomatiquement perduré jusqu’en 1923 pour les pays concernés par le traité de Lausanne, le dernier à avoir été signé, le 24 juillet 1923).

Bonne découverte DU Monument aux morts de Saint Péreuse GPS 47.06719, 3.8019

Découverte du travail à ferrer du village de Saint Péreuse.

Découverte des ruines du château du village de Saint Péreuse.

Saint Péreuse est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.