Monument aux morts de Saint Vérain – Souvenir

Monument aux morts de Saint Vérain – Monument du souvenir

Le Monument aux morts de Saint Vérain est une stèle en marbre Gris sur laquelle il est inscrit : “SAINT VÉRAIN À SES MORTS Guerre de 1914-1918 – Guerre de 19139-1945” l’inauguration de cette stèle qui a remplacée une en mauvais état l’inauguration de la stèle actuellement en place a eu lieu en 1992.

Cartier utilisa ici une pierre artificielle, le coût général certainement réduit, l’oeuvre se dégrada rapidement. Ce qui entraînera, sa destruction et son remplacement, ce qui arriva dans d’autres communes du département qui firent appel au même sculpteur : Ciez, Perroy, Saint-Amand-en-Puisaye. Le premier monument était situé sur la place de l’église.

1914 – 1918

BARDIN François, BEAULLIEU Eusèbe, BOTTIER Émile, BOULOT Louis, CARROULE Octave, CHARBONNIER Jean, CHARBONNIER Achille, CHÉREAU Louis, COURNEAU Henri, CROCHET Paul,
DUBOIS Achille, FLEURY Édouard, GUILBLAIN Ernest, GUILLERAULT Octave, KÉKES Camille, LAINE Paulin, MAINE Romain, LHERBE Émile, MARTIN Alfred, MERLIN Prosper, PANNETIER André, PASCAULT Alphonse, PASCAULT Julien, RAI Charles, ROBLIN Émile, ROCHE Désiré, VENEAC Damase, VRAY Paulin.

1939 – 1945

COINTE Raymond, LECOMTE Marcel, REGOUBY Guy, ROUSSEAU Maurice, TORCOL Albert

Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes, tuées ou disparues par faits de guerre. Il en existe de plusieurs types : les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après la Première Guerre mondiale, élevé dans les entreprises, les écoles, les foyers fréquentés par les disparus de leur vivant et les mémoriaux, monuments nationaux élevés sur les champs de bataille (Douaumont) où les cimetières militaires abritent les tombes de soldats, parfois de centaines de milliers d’entre eux. La Première Guerre mondiale est un conflit militaire impliquant dans un premier temps les puissances européennes et s’étendant ensuite à plusieurs continents de 1914 à 1918 (bien qu’ayant diplomatiquement perduré jusqu’en 1923 pour les pays concernés par le traité de Lausanne, le dernier à avoir été signé, le 24 juillet 1923).

Bonne découverte du Monument aux morts de Saint Vérain GPS 47.47973, 3.05618

Saint Verain est une commune française de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte d’un Vitrail du XIIIe siècle de l’église de la commune de Saint Vérain – Patrimoine.

Découverte de l’église de Saint Verain – Église Saint-Blaise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.