Rue Saint Martin de Nevers – Patrimoine de Nevers

Rue Saint Martin de Nevers – Patrimoine de Nevers

La découverte du 15 rue Saint Martin de Nevers, une très belle cour se cache derrière cette façade de pierre !

Saint Martin est le XIIIe apôtre, l’apôtre des Gaules de 316 – 397. Martinus est né en 316 dans une place forte romaine stratégiquement située sur une plaine danubienne près de la frontière de l’empire en Hongrie actuelle.

Son père, Servius, officier supérieur et tribun militaire le met dès sa naissance sous la protection du dieu de la guerre : sa vie professionnelle est tracée, il sera soldat. En 313, l’empereur Constantin 1er le Grand, avait établi la liberté religieuse mettant fin ainsi aux persécutions des chrétiens.

Vers 326, le père de Martinus est nommé à Pavie, ville de la plaine du Pô au nord de l’Italie. Martin est âgé d’une dizaine d’années a ses premiers contacts avec la nouvelle religion libérée. En effet, grâce à Constantin, le christianisme a le vent en poupe : ne vient-il pas de convoquer le concile œcuménique de Nicée, où l’on décide que l’Église sera l’un des principaux soutiens de l’état.

L’Empire se transforme ainsi en une monarchie de droit divin. C’est en Gaule que se situe l’acte qui le symbolisera pour des siècles. Lors d’une patrouille près d’Amiens, Martin rencontre un vieil homme grelottant de froid. Avec son épée, il coupe son manteau et lui en donne une moitié. Une nuit suivant l’événement, Martin fait un songe dans lequel lui apparaît le Christ prononçant ces paroles : ” en couvrant ce vieil homme, c’est moi que tu as couvert “. Cette apparition lui semble une invitation à se rapprocher de Dieu. d’autres vues bientôt.

Les comtes de Nevers avaient le droit de garde et de protection de plusieurs abbayes, prieurés et églises, soit pour en avoir été les fondateurs, soit en vertu des convenances faites avec justes causes, homologuées ou par prescription de temps immémoriaux.

L’abbaye Saint-Martin de Nevers et l’abbaye Notre-Dame de Nevers sont à la garde spéciale du comte de Nevers, leurs justices sont du ressort du comte, et pour marque de la garde il y a un sergent gardien ordinaire établi par le bailli du Nivernois. Une charte du mois de novembre 1269 stipule que tous les prieurés dépendants de Saint-Martin de Nevers sont sous la même garde que la dite abbaye. À la Révolution l’abbaye est encore occupée par des Génovéfains. Les bâtiments furent terriblement endommagés, la maison abbatiale vendue au début des événements, puis par le percement de la rue Neuve-Saint-Martin. Ce qui restait du couvent fut rasé en 1900, le terrain vendu par lots et deux voies y furent ouvertes, le prolongement de la rue Hoche et la rue de la Liberté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de l’église Saint Genest – Église de Nevers.

Découverte de l’église Saint Genest de Nevers vue de l’intérieur.

Bonne découverte de la Rue Saint Martin de Nevers GPS 46.98905, 3.16004

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.