Saint Christophe de Beaumont Sardolles

La découverte d’une statue de Saint-Christophe à Marzy en 1927, suscite chez les paroissiens de Beaumont-Sardolles une ferveur pour ce saint. Le village de Marzy étant éloigné, les habitants de Beaumont-Sardolles ont décidé leur curé à bénir lui-même les automobiles, Pour ne pas gêner le culte rendu à Saint-Christophe de Marzy, la bénédiction des voitures à Beaumont-Sardolles est fixée au troisième dimanche de juillet, celui de Marzy au dernier dimanche. À partir des années 1920, les paroissiens de Marzy demandent au curé de célébrer un culte à saint Christophe. Leur requête aboutit en 1945, date du premier pèlerinage où se retrouvaient des conducteurs d’automobiles, de tracteurs, voire d’avions, le curé de Marzy procédait à la bénédiction des véhicules motorisés sur la place de l’église, en 1960, bénédiction de 250 véhicules.

La légende de saint Christophe, pour l’amour du Christ, Offerus transportait nuit et jour tous les voyageurs d’un côté à l’autre du torrent. Une nuit, endormi de fatigue, il entendit un enfant qui l’appela trois fois par son nom : il se leva, prit l’enfant sur ses épaules et entra dans le torrent. Tout à coup les flots enflèrent et devinrent furieux, et l’enfant pesa sur lui comme un lourd fardeau ; Offerus déracina un grand arbre et rassembla ses forces mais les flots grossissaient toujours, et l’enfant devenait de plus en plus pesant. Offerus, craignant de noyer l’enfant, lui dit en levant la tête : « Enfant, pourquoi te fais-tu si lourd, il me semble que je porte le monde. » L’enfant répondit : « Non seulement tu portes le monde, mais celui qui a fait le monde. Je suis le Christ, ton Dieu et ton maître, celui que tu dois servir. Je te baptise au nom de mon père, en mon propre nom, et celui du Saint-Esprit. Désormais, tu t’appelleras Christophe » (c’est-à-dire porte-Christ). (D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1834) .

Beaumont-Sardolles et Marzy sont des communes française, situées dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.