Château fort de Cosne Cours sur Loire

Château fort de Cosne Cours sur Loire, Le Donjon de l’ancien château fort qui protégeait la ville au Moyen âge est daté du début du XIIIe siècle. Dés 259, il est attesté de la présence de deux pouvoirs qui se disputent les terres, l’ Echevêché d’Auxerre , et le seigneur Laïc possesseur du Château, le baron de Donzy, le suzerain de l’époque, le comte de Nevers. Le château est construit dès le Ve siècle, il est ensuite renforcé au IXe siècle par la tour Fraicte (traduction littérale de la dénomination latine Turris Fracta, soit tour brisé sa mission surveiller la Loire). L’enceinte du Château fort de Cosne Cours sur Loire est construite au XIIe siècle. Les ruines du château sont Inscrites par arrêté du 25 octobre 1971 aux Monuments Historiques. Au XIIe siècle, la ville de Cosne est assiégée à plusieurs reprises par Hugues le Manceau, en guerre contre l’évêque d’Auxerre et le comte de Nevers. Le quai a été construit avec les pierres de la tour froide, (La tour était à 9 ou 12 mètres de la Loire). Le Quai s’étend du pont sur la Loire à l’extrémité de la place de la Pêcherie. La partie du quai située en amont a été édifiée en 1751 par Babaud de la Chaussade pour le service des forges. Les vestiges du château médiéval sont situés Rue Alphonse Baudin, entièrement reconstruit au XIIIe siècle sur plan octogonal il possédait des murailles, 4 tours rondes et 2 tours carrées, l’ensemble est abaissé sur ordre de Richelieu en 1640, à l’exception du donjon porche doté d’un arc gothique visible depuis la rue Duguet. En 1860, le Château fut partiellement démoli pour permettre la construction d’une prison elle est désaffectée en 1929. Actuellement les bâtiments encore présents abritent des salles de réunion et la cour sert de parking.

Cosne Cours sur Loire est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne – Franche Comté.

Un Clic Pour situer les Monuments une carte
Bonne découverte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire