Ancienne tour de Saint Saulge – Fortification

Ancienne tour de Saint Saulge – Fortification de saint-Saulge – Château de Saint Saulge

Ancienne tour de Saint Saulge En 924 lorsqu’on ramène les reliques de saint Saire, l’église change de vocable et le village qui s’appelait “Vieille Vigne” devient Saint-Saulge. Saint Saire était évêque d’Albi au VIe siècle.

Le village de Saint-Saulge se trouve au fond d’une vallée où naît un petit ruisseau qui porte son nom et qui va se jeter dans l’Aron à Montapas. On ne sait toujours pas avec exactitude où se trouvait le château attesté dès le début du XIIIe siècle.

Saint-Saulge était chef lieu de châtellenie se trouvait il à l’écart de la ville ? à l’ouest à l’emplacement d’un château à tourelle néo-renaissance? .

En 1715 d’après Deparis curé de Saint Saulge (Le château devait déjà être détruit): “Le four banal est situé au dessus du marché vis à vis de la grange du prieuré. La maison de ville, l’auditoire où se plaident les causes, les prisons où l’on enfermait les criminels; tout cela était auprès de la porte de Nevers au dedans de la ville. Il n’y a plus que des ruines. Les murailles de la ville, qui sont maintenant si délabrées, étaient autrefois couvertes d’une espèce de galerie, de sorte qu’on pouvait faire le tour en se promenant sous cette galerie. Ces murailles étaient flanquées de tours dont la plupart subsistent encore. Il y avait trois corps de garde aux trois portes (Crux, Nevers et Châtillon). On voyait des ponts qui se levaient avec des chaines” .

En 1715, le curé de Saint Saulge Jérôme DEPARIS, décrit donc les murailles qui se situes rue de la Marchée, rue du champ de foire, rue Pasteur. Trois entrées fortifiées: la porte de Châtillon (place dom De Laveyne), la porte de Crux (faubourg de Crux), la porte de Nevers (près du château, rue du champ de foire).

A l’intérieur de l’enceinte, il y avait de nombreuses tourelles, certaines sont encore visible. Ancienne tour intérieure, bâtie au XVIe siècle à l’intérieur des remparts de la ville, la seule à être intacte et visible. Elle est située sur le parcours de la départementale 34.

En 862, les seigneurs construisent des châteaux pour résister aux nombreux envahisseurs. Le château de SAINT-SAULGE se trouvait sur une butte, le château primitif devait se trouver en haut de la rue Marceau, à gauche près de ce qui fut la porte de Nevers. Les fortifications en pierres n’ont vu le jour qu’au règne de Charles VII.

En 1437, SAINT-SAULGE, prieuré bénédictin, paroisse et châtellenie, est un gros centre commercial et artisanal, les faubourgs et les hameaux sont nombreux. Les habitants font fortifier les bourg avec l’aide du comte de Nevers, et avec l’accord du roi Charles VII.

 

 

Fortification de Saint-Saulge carte de 1890

Fortification de Saint-Saulge carte de 1890

Saint-Saulge est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du manoir de Saint Saulge – Maison Bourgeoise.

Découverte de l’ancienne gare de la commune de Saint Saulge – Gare du Tacot – Patrimoine.

Découverte d’une fontaine de la commune de  Saint Saulge – Fontaine Guillien.

Bonne découverte d’une Ancienne tour de Saint-Saulge GPS 47.10421, 3.51284

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.