Église de Saint Révérien – Saint Révérien 

Église de Saint Révérien – Saint Révérien

L’Église de Saint Révérien est une église Clunisienne, qui est principalement datée du XIIe siècle, elle est consacrée à Saint Révérien (décapité en 274, celui-ci est représenté avec sa tête dans la main céphalophore), elle recèle de remarquables chapiteaux et dalles funéraires, ainsi que des fresques du XVe siècle dont l’auteur et le mécène restent inconnus.

Elle fut détruite par un incendie en 1723 et les parties endommagées reconstruites en 1726.

La nef fut reconstruite et la tour-clocher remplacée par un clocher-porche. Une des cloches provient de l’église d’ Assart.

Le chœur est composé de trois travées, voûtées en berceau, sans doubleaux, l’abside se termine en cul-de-four.

Les chapiteaux sont de style roman. Elle devient paroissiale au XVIIIe siècle. Il n’est pas impossible que certaines colonnes monolithes du chœur proviennent de la récupération du temple du site archéologique de Compierre à Champallement.

Après la guerre de Cent Ans, le prieuré fut fortifié. C’était un lieu de pèlerinage, et une étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. (Voir tableau à l’entrée de l’église.) La voussure supportant un bas-relief du XIIe siècle, en pierre sculptée, représente deux anges, située dans la partie supérieure du portail. La nef est de toute beauté, les fresques sont du XIIe siècle. L’origine du nom de ce lieu provient de saint Révérien, avec son ami Paul et dix autres de leurs compagnons. Il est connu aussi sous le nom de Reverianus, il fut évêque d’Autun. Ces hommes avaient été envoyés par le pape Félix Ier, pour évangéliser la Gaule. Ils périrent décapités sur les ordres de l’empereur Aurélien et ils furent inhumés sur place. Des hommes pieux du voisinage fondèrent sur les lieux un monastère, il devient un lieu de pèlerinage. Après avoir appartenu à l’Abbaye Saint-Martin-d’Autun, il passe dans les possessions de l’abbaye de Cluny au XIe siècle.

L’histoire du lieu est marquée par le martyre, au 3e siècle de Révérianus, évêque d’Autun et évangélisateur de la région.

Ce village du Nivernais possède une église romane qui est parmi les plus remarquables du département.

Sur un chapiteau de l’ Église de Saint Révérien , qui est orné de deux atlantes on peut lire l’inscription ROTBERTVS ME FECIT, la signature du sculpteur.

Saint-Révérien est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Découverte du monument aux morts de Saint Révérien.

Découverte de la Fontaine Sacrée de Saint-Révérien.

Un clic pour situer les monuments Nivernais sur une carte.

Bonne découverte: Église de Saint Révérien GPS 47.21185, 3.50379

Église de Saint Révérien

Plan de l’église de Saint Révérien

Gravement incendiée en 1723, la nef a été reconstruite en 1840 sur le modèle de l’ancienne nef romane. Un clocher-porche remplace à cette époque le clocher qui se trouvait sur le chœur de l’église, en utilisant dans son portail deux belles sculptures d’anges provenant du portail roman.

Un clocher-porche remplace dès cette époque le clocher qui se trouvait sur le chœur de l’église, en utilisant dans son portail deux des belles sculptures d’anges provenant du portail roman.

Les chapiteaux du chœur font de Saint-Révérien l’un des plus important ensemble de sculpture romane dans la Nièvre, après celui de l’ abbatiale de La Charité.

Plan de l'église de Saint Révérien

Plan de l’église de Saint Révérien

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vidéo sur Youtube clic sur saint Révérien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.