Maison du prieur de Nevers un patrimoine

Maison du prieur de Nevers – Patrimoine vernaculaire de Nevers – Patrimoine du Nivernais en Bourgogne Franche-Comté.

La Maison du prieur de Nevers, un logis daté du XVe siècle situé rue Creuse, il fut utilisé jusqu’en 1745 par le chanoine de l’Abbaye Saint-Martin, qui occupait les fonctions de curé de la paroisse Saint-Blaise.

Aujourd’hui l’édifice est utilisé comme magasin commercial. Cette maison possède un étage et des combles aménagés. Le premier étage est éclairée par de grandes baies. Elle est de plan rectangulaire.

Maison du prieur, de la prieure. le curé était logé au prieuré, une maison d’une communauté religieuse. Il jouissait en tout ou en partie des revenus d’un prieuré et qui en portait le titre sans avoir aucune autorité sur les religieux. – Prieur-curé, Religieux desservant une cure dépendant d’un ordre monastique

1716 – Gaspard Lavocat – Le troisième jour du mois de juin 1716, la troisième cloche de la paroisse de Saint-Victor de Nevers, a été bénite, en l’honneur de Dieu, sous le nom de saint Jacques, par moi Charles de Saint-Clivier, prêtre, curé de ladite paroisse, par la permission de Mgr Edouard Bargedé, évêque de
Nevers, laquelle cloche avait été fondue l’an 1581, aux dépens des paroissiens, et refondue le 3 juin 1716, aux dépens de messire Jacques Dien, prêtre, prieur, curé d’Aubigny-le-Chétif et maintenant habitant de cette paroisse. Etant procureurs fabriciens de cette église : Me Jean-Baptiste Faure, marchand de drap; Me Philbert Ninan, marchand boucher; Me Joseph Moquot d’Aignon, procureur du roi de l’hôtel de ville, et Me Nicolas Pleaut, marchand corroyeur. Ladite cloche pèse 1,500 et pesoit auparavant 1,525, parce
que le fondeur a manqué le couronnement au-dessus de la cloche – Autour de la cloche est écrit :
D . 0 . M. Sub invocatione Sancti Jacobi, hœc campana denuo fusa est sumptibus Domini Jacobi Dien, sacerdotis, in testi-monium suœ erga Deum religionis necnon ergaparrochianos sancti Victoris benevolentiœ. Anno 1716. Gaspardus Lavocat me conflavit. (Anciens registres paroissiaux, au greffe de Nevers.)

La totalité de la maison est inscrite aux monuments historiques depuis le 28 septembre 1926.

Cette maison fut vendue par l’abbaye en 1745, le curé résida ensuite au monastère. Ce monument fait partie des 20 constructions répertoriées de Nevers.

Nevers est une commune du centre de la France, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte des vestiges du couvent des Carmélites de Nevers.

Découverte de l’hôtel Tiersonnier de Nevers – Hôtel de Nevers.

Découverte de l’hôtel de Prysie – Hôtel particulier de Nevers.

Découverte de la chapelle de Fénelon – Chapelle de l’école Fénelon de Nevers.

Bonne découverte de Maison du prieur de Nevers – Patrimoine vernaculaire de Nevers GPS 46.99069, 3.16417

  • Maison du prieur de Nevers Nièvre Passion
  • Maison du prieur de Nevers Nièvre Passion