Niche de notre Dame à Moulin Engilbert

Niche de notre Dame à Moulin Engilbert

Cette niche de Notre-Dame est située sur l’angle d’une ancienne bâtisse, elle est placée au carrefour de la place Boucaumont et de la rue de Notre-Dame.

La Vierge à l’Enfant, la statue de Notre-Dame est placée dans une niche, dans laquelle, nous pouvons observer des traces de polychromie. La vierge est représentée assise, elle tient l’enfant debout sur sa jambe gauche, ses bras le soutiennent, sans cependant le maintenir.

La Vierge à l’Enfant est un thème bien connu en peinture et en sculpture religieuses, elle nous évoque principalement la Nativité du Christ et la maternité de la Vierge Marie.

Très souvent, l’axe des regards entre la mère et son enfant est souligné, de même que les signes symboliques des doigts et des mains de l’enfant. Ces représentations sont aussi, souvent rencontrées chez de nombreux personnages sculptés ou peints, dans les églises de la chrétienté. De nombreuses représentations lui sont données, la Vierge qui règne en majesté, qui montre le chemin, la Vierge de tendresse et de miséricorde, la Vierge orante, la vierge en supplication.

Les Vierges en majesté de l’époque romane, principalement dans la seconde moitié du XIe siècle, s’inscrivent dans un mouvement de la Réforme grégorienne (1073), la Vierge est représentée en Majesté et son symbolisme devient pluriel, Marie est l’outil de l’incarnation du Seigneur.

Les Vierges gothiques du XIVe siècle sont influencées par le Byzantin, le plus souvent, elles tiennent le Christ debout avec leurs mains droites et le montrent de leurs mains gauches, désormais la vierge affiche un sourire. Elle est légèrement hanchée, et se montre sous ses plus beaux habits. Elle devient charmante et rassurante, elle devient un être accessible, moins sévère qu’à la période romane.

Aux XVe et XVIe siècles, les représentations de la Vierge sont plus variées. On peut voir la Vierge hiératique et frontale ou raffinée et souriante, comme pendant les siècles précédents. La Vierge garde un aspect maternel et bienveillant.

En sculpture, les « Vierge à l’Enfant » sont appelées sedes sapientiae du latin signifiant « trône de la sagesse »

Plusieurs sculptures et gravures attestent du passé religieux de la ville de Moulin Engilbert, des bâtiments et différentes niches dédiées à la Vierge.

La vierge orante représente au Moyen Âge et à la Renaissance, un personnage dans l’attitude de la prière.

Bonne découverte de la Niche de notre Dame à Moulin Engilbert GPS 46.98623, 3.8116

Moulins-Engilbert est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments une carte

Pour découvrir l’église de Moulin Engilbert

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aimerez peut-être lire aussi :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.