Ancienne grange de Saint Hilaire Fontaine – Souvenir

Ancienne grange de Saint Hilaire Fontaine – Souvenir

Cette ancienne grange de Saint Hilaire Fontaine, aujourd’hui disparue faisait partie du vieux patrimoine de Saint-Hilaire-Fontaine et de la Nièvre. Depuis 2019, ce bâtiment, à été remplacé par une construction moderne. Celui-ci était situé au abords de la rue de Chez Nolay.

Ce grand bâtiment agricole de plan rectangulaire, édifié en briquette de terre cuite rouge de la région avec toiture en coque de bateau renversé dit toit en carène était recouverte de petites tuiles en terre cuite rouge, elles aussi venait d’une des tuilerie de la Nièvre.

C’est au cours du XVIe siècle que la technique de fabrication des toits en carène de bateau renversé prend son essor en France, ces charpentes « à la Philibert Delorme », du nom de leur concepteur, s’inspirent de la forme des carènes de navire. Cela permet de profiter de l’intégralité des combles pour le stockage des denrées, notamment pour le fourrage lors de la construction de granges.

Sa participation éventuelle au bâti rural qui nous intéresse concerne une invention qui permet de réaliser des charpentes à moindre coup. Celles-ci comportent une succession d’arbalétriers formés par des planches courtes et cintrées assemblées par des chevilles et dont les joints sont alternés. Ces arbalétriers supportent les voliges où sont accrochées ou clouées les ardoises, les petites tuiles plates.

Philibert de l’Orme atteint la reconnaissance en 1547 lorsqu’il est nommé Architecte du Roy, en 1567 il publie son ouvrage de référence Le 1er tome de l’Architecture  en neuf livres auquel seront joints les deux livres supplémentaires de ses Nouvelles inventions, tout repose sur une théorie simple, employer du bois court pour des constructions à grand développement.

La « carrière » religieuse de Philibert de l’Orme est régulièrement ponctuée de divers sacerdoces dont : abbé de Saint-Barthélemy à Noyon (1548), abbé d’Ivry-sur-Eure (1549), chanoine au chapitre de Notre-Dame de Paris (1550), abbé de Saint-Eloi à Noyon (1551), à nouveau chanoine au chapitre de Notre-Dame de Paris (1561) où il deviendra un an plus tard, le capitaine et surintendant de la défense contre les huguenots. Attention, les apparences peuvent être trompeuses ! Le profil d’un toit en coque de bateau renversé ne donne qu’une présomption d’être une toiture à la Philibert de l’Orme.
Un clic pour découvrir (Illustrations de Nouvelles inventions pour bien bastir et à petits fraiz)

Saint Hilaire Fontaine, une commune française située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté

Bonne découverte de l’Ancienne grange de Saint Hilaire Fontaine GPS 46.7636, 3.62895

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte du Lavoir des Bordes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.