Église de Grenois – Église Sainte-Geneviève

Église de Grenois – Église Sainte-Geneviève Sainte-Radegonde

L’Église de Grenois est édifiée à partir de 1874, elle est placée sous les vocables de Sainte-Geneviève et de Sainte-Radegonde. l’édifice est de plan en croix.

Elle possède une Cloche datée de 1772 en bronze, cette cloche à été offerte par Pierre, comte de Jaucourt et baron d’ Huban, elle était auparavant placée dans la chapelle d’ Huban, sa circonférence est de 1.76 mètre. (disparue).

Son clocher porche est carré, il est percé de baie double sur chacune de ses quatre faces, sa flèche est couverte d’ardoises ainsi que la toiture du bâtiment. Le clocher est flanqué d’une tourelle d’escalier. Ce clocher dotée de trois cloches, Louise d’une circonférence de 3,14 mètres, Juliette d’une circonférence de 2,60 mètres, Claire Joséphine d’une circonférence de 2,32 mètres.

un mécanisme électrique déclenche la sonnerie pour l’Angélus ainsi qu’à toutes les heures.

Son abside se termine en cul de four. L’église possède de nombreux contreforts. Son tympan est vide. Ses fenêtres sont de style roman.

Les décors muraux datés de 1892 ont été réalisés par Bodin, peintre décorateur, le néogothique est remplacé progressivement par le néo-byzantin dans l’art du XIXe siècle. C’est le curé de Grenois, à son retour d’un voyage en Moyen-Orient, qui fait décorer les murs des chapelles latérales et du sanctuaire.

Inspiré par les documents rapportés par le curé, le peintre de Bourges, Bodin, réalise des décors polychromes surchargés, à la mode de l’époque, il souligne les reliefs, peint sur les murs de fausses tentures.

Sur la colonne d’entrée de la chapelle latérale, ont été placée les armoiries des familles d’Harcourt, de Mun et de La Tour du Pin, les bienfaitrices de la paroisse de Grenois.

L’église de Grenois possède un décor néo-byzantin représentant des faux appareils et fausses tentures.

Un bénitier de 1880 en faïence de Nevers, d’Antoine Montagnon.

Le point le plus haut de Grenois s’appelle le Chatelot, sur lequel est bâtie une chapelle ainsi que le cimetière. Outre une église datée de la fin du XIXème, Grenois possède deux petite chapelles du XIIe siècle.

Grenois est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de la place des Puits de la commune de Grenois.

Découverte de la chapelle de Hubans – Chapelle de la Vierge.

Bonne découverte de l’église de Grenois – Église Sainte-Geneviève Sainte-Radegonde GPS 47.32566, 3.53835

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.