Vestiges des murailles de la ville de Clamecy

Vestiges des murailles de la ville de Clamecy – Fortifications de Clamecy

Les Vestiges des murailles de la ville de Clamecy qui était autrefois une place forte entourée d’une imposante muraille dont il reste que quelques ruines, la ville était défendue par un château comtal. Celui-ci fut détruit lors des guerres entre les seigneurs de Nevers et les ducs de Bourgogne. La cité de Clamecy était alors le siège d’une châtellenie du comté de Nevers.

En 1213, le comte Hervé de Donzy accorde une charte de franchise aux habitants de la ville de Clamecy. Ceux-ci vivent alors sous un régime de quasi-servitude, assujettis à la mainmorte, c’est-à-dire à l’incapacité de transmettre leurs biens meubles et immeubles à d’autres qu’à leurs enfants vivant en communauté avec eux.

Le Château comtal de Clamecy, c’est la vieille forteresse des seigneurs de Clamecy qui a complètement disparue : il n’en reste que ses caves, visibles depuis la rue du Vieux-Château. Le pouvoir local s’est cependant maintenu au même lieu, car, presque à l’emplacement du château disparu, a été construit de 1859 à 1861 l’imposant hôtel de ville, en pierre de taille, qui abrite au rez-de-chaussée la halle où se tient le marché, tandis que ses étages accueillent les services municipaux.

Un château comtal est un château appartenant à un comte dans lequel il réside où vit un châtelain qui reçoit un office et qui administre un fief au nom du comte.

Clamecy est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté

Un clic pour situer les monuments nivernais sur une carte.

Découverte de la Mairie de Clamecy – Hôtel de ville de la commune de Clamecy.

Découverte du château Comtal de la ville de Clamecy – Ancienne forteresse.

Bonne découverte des Vestiges des murailles de la ville de Clamecy GPS 47.45965, 3.51856

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.